Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard

Couillard prévoit se comporter de manière respectueuse au débat

Le chef libéral Philippe Couillard prévoit se comporter de façon constructive et respectueuse lors du débat télévisé de jeudi soir.
Rencontrant brièvement la presse en matinée avant de se retirer pour se préparer au débat, M. Couillard a toutefois admis y être peut-être allé «un peu fort» lorsqu'il a déclaré, mercredi, que Pauline Marois allait «y goûter» si elle continuait à faire planer le doute quant à son éthique.
Cette déclaration avait été qualifiée d'intimidation par la candidate péquiste Agnès Maltais.
M. Couillard a cependant refusé de s'excuser, jeudi, soulignant que Mme Marois a elle aussi fait des déclarations à son sujet.
Le chef libéral semblait plutôt serein à quelques heures du débat, qui l'opposera pourtant à trois adversaires - Mme Marois, François Legault et Françoise David -, qui ont déjà l'expérience d'au moins un débat.
M. Couillard a par ailleurs indiqué que les questions liées à l'éthique ne devaient pas être exclues de la soirée, mais qu'elles devront être posées correctement pour qu'il y réponde correctement.
Enfin, commentant la rumeur voulant que Mme Marois puisse sortir un lapin de son chapeau en annonçant, au cours du débat, qu'elle s'engagerait à ne pas tenir de référendum au prochain mandat, le chef libéral a simplement indiqué que si tel était le cas, personne ne la croirait.