Collard, 14 ans, a vaincu des joueuses de son âge classées parmi le top-100 en Europe.

Collard couronnée double championne

Mélodie Collard ne pouvait pas mieux mousser sa candidature en vue des championnats du monde juvénile.
La joueuse de tennis de Gatineau a remporté deux titres nationaux en salle chez les 14 ans et moins durant le week-end à Vancouver. D'abord en double en compagnie de Rachel Krzyzak, de l'Ontario.
Puis en simple contre cette même Krzyzak, qui est passée de partenaire à adversaire. Une finale qui a duré deux heures.
Un duel que Collard a remporté en deux manches de 6-3 et 7-6 après avoir sauvé quatre balles de manche avant d'achever son adversaire.
«Je savais que ça allait être une bonne bataille. C'est une fille très bonne qui ne lâche jamais. Et moi, j'avais bien joué durant toute la semaine, a raconté Collard, une ado de 13 ans formée par Tennis Outaouais Performance (TOP).
«Les deux joueuses ont fait de beaux coups. C'était très serré.»
Cette dernière est revenue dans la région dans la nuit de samedi à dimanche. Sa voix masquait mal sa fatigue au bout du fil.
Beaucoup de dodo l'attendait en après-midi. Surtout que ce sera le retour à l'école secondaire lundi après une absence de deux semaines.
Puis il y a l'appel qu'elle espère recevoir dans les prochaines heures. Celui de Tennis Canada, qui doit choisir trois joueuses en vue des qualifications des championnats du monde par équipe chez les 14 ans et moins.
«Ça se passe dans deux semaines au Mexique. J'aimerais bien être choisie. J'attends une réponse.»
Si le Canada excelle durant les sélections, il obtiendra son laissez-passer pour le tournoi principal prévu plus tard durant l'année 2017.
Collard aura connu une belle semaine à Vancouver. Elle n'a concédé aucune manche en route vers son premier titre national individuel en carrière.
Ce qui a validé son étiquette de deuxième favorite du tournoi. Les organisateurs avaient fait de Rachel Krzyzak la première tête de série.
«Je suis vraiment contente de moi. Quand je suis partie de chez nous, je voulais bien faire, a raconté Mélodie Collard.
«Je voulais me rendre en finale et gagner. C'était beaucoup de pression. Mais j'ai su bien gérer ça. C'est encourageant en vue des prochaines compétitions.»