Les policiers s'affairent à retirer le corps d'une des victimes de la scène de crime.

Cinq morts après une fête étudiante à Calgary

Cinq personnes sont mortes de blessures infligées à l'arme blanche, dans la nuit de mardi, lors d'une fête d'étudiants tenue dans une résidence non loin de l'Université de Calgary.
Une porte-parole de la police a indiqué que trois hommes avaient été trouvés morts sur les lieux, tôt mardi, à Brentwood, un quartier résidentiel du nord-ouest de Calgary.
«Quand nos agents sont arrivés, ils ont été en mesure de confirmer la mort de trois personnes, tandis que deux autres ont été transportées à l'hôpital dans un état critique», a affirmé Emma Poole. «Ces deux personnes ont malheureusement succombé à leurs blessures à l'hôpital», a ajouté la porte-parole.
Selon Mme Poole, il semble que les cinq victimes étaient âgées dans la jeune vingtaine.
Un homme aussi dans la vingtaine qui avait fui les lieux a été arrêté un peu plus tard par des agents de l'escouade canine de la police, qui étaient à sa poursuite. Il a dû être transporté à l'hôpital car il a été blessé lorsqu'un des chiens de l'escouade l'a mordu.
Il n'y aurait présentement aucun autre suspect recherché par la police.
Le mobile de cette tuerie n'est pas encore connu.
La maison où s'est déroulé le drame est située dans une rue résidentielle. Des voisins ont indiqué que la résidence était louée par des étudiants de l'Université de Calgary, qui célébraient à l'occasion d'un événement annuel de l'association étudiante intitulé «Jour des bermudas» (Bermuda Shorts Day - «BSD»), qui se tenait lundi.
L'événement est une fête en plein air sur le campus offrant prestations musicales et services de bar pour célébrer la fin de l'année scolaire.
Le journal étudiant, The Gauntlet, a écrit sur cette tradition il y a deux semaines dans un article portant un titre se voulant imagé: «BSD: ce sera un Bain De Sang».
Sur Twitter, plusieurs étudiants ont écrit avoir commencé à boire tôt dans la matinée, lundi, et continué après l'événement sur le campus dans des fêtes tenues un peu partout dans le secteur.
Trent Pattison a écrit: «Triste que des jours qui devraient être sources de souvenirs joyeux resteront à la mémoire pour les mauvaises raisons.  BSD2014.»
Mme Poole a dit ne pas pouvoir confirmer que la fête avait découlé de l'événement annuel.
«Nous n'avions pas été appelés précédemment à cet endroit. Nous avons été appelés à intervenir seulement après le drame, alors pour ce qui est de savoir ses origines, il faudra attendre la suite de l'enquête», a expliqué la porte-parole.
L'Université de Calgary a publié un bref communiqué, affirmant sur son site Web qu'un soutien psychologique serait offert à quiconque en exprimerait le besoin. «L'Université de Calgary pleure la mort de cinq jeunes tués tôt ce matin (mardi) à Brentwood», indique le communiqué. «L'identité des victimes n'a pas encore été confirmée par les services de police de Calgary. Une fois les détails confirmés par la police, l'université émettra une nouvelle déclaration.»
Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, a offert ses condoléances sur Twitter. «Les pensées et les prières de tous les résidants de Calgary vont aux jeunes qui sont morts ce matin (mardi), à leur famille, leurs amis et à la communauté universitaire», a écrit le maire.