14e Moot Scout Mondial

Cinq ans de pénitencier pour un agresseur sexuel scout

Davantage «éphébophile» que «pédophile», un ancien responsable des scouts écope une peine de cinq ans de pénitencier pour avoir agressé quatre adolescents en moins de deux ans.
Scott Stanley, 31 ans d'Ottawa, a déjà purgé un peu plus d'un an en détention préventive. Il demeurera derrière les barreaux pour encore trois ans et 281 jours.
L'accusé, qui a demandé de son propre chef d'être traité et de recevoir de l'aide, a déjà confié aux autorités qu'il préférait les jeunes garçons aux enfants prépubères.
La juge Heather Perkins-McVey a déclaré que «le crime n'est pas d'être homosexuel, mais bien d'avoir des relations sexuelles avec des garçons mineurs», lorsqu'elle a rendu sa décision, mercredi.
Entre 2012 et 2013, M. Stanley s'en est pris à des adolescents de 12 à 15 ans se trouvant sous son autorité.
«Les parents de ces enfants avaient confiance en l'accusé», a répété la juge.
L'ancien bénévole de Scouts Canada avait accès à des garçons de 8 à 16 ans. Bien que l'accusé ait déjà eu une relation avec un adulte, le tribunal a retenu de celui-ci qu'il «se sent plus proche, émotivement, des enfants.»