Chrono Gatineau: émotion et soulagement pour Whitten

C'est une Américaine, Amber Neben, qui a remporté vendredi midi la Chrono Gatineau. L'ancienne olympienne a triomphé dans le Vieux-Hull, complétant le parcours technique de 19,3 km en 26 minutes et 44 secondes.
Elle semblait fort satisfaite de sa performance.
Celle qui a pris le deuxième rang, 11 secondes plus lente, l'était bien davantage. Tara Whitten revient de loin.
La coureuse de 35 ans, qui est originaire d'Edmonton, a mis sa carrière d'athlète sur la glace après les Jeux olympiques de Londres. Elle tenait à compléter son doctorat en neurosciences.
Elle venait à peine de soutenir sa thèse. Elle réalisait que la compétition lui manquait. Elle semblait bien décidée à faire tout en son possible pour être de la sélection canadienne qui se rendrait à Rio.
Un accident de voiture survenu plus tôt cette année a bien failli tout gâcher. «La saison venait à peine de débuter. Je ne peux pas trop vous raconter. Je me souviens d'avoir embouti la voiture qui se trouvait devant moi, mais je ne me souviens trop de ce qui s'est passé par la suite. J'ai été amnésique», raconte-t-elle.
Whitten a subi une fracture à un os qui est situé à la base de son crâne. Elle a été obligée de porter un collier cervical pendant de nombreuses semaines.
«Je viens de me débarrasser du collier, la semaine dernière. Durant ma convalescence, j'avais été capable de m'entraîner sur un vélo stationnaire. Ce n'était pas idéal...»
On peut facilement imaginer les émotions qui l'habitaient lorsqu'elle s'est présentée au départ, vendredi matin, pour disputer sa première course de la saison. «J'étais terriblement nerveuse! J'avais l'impression que j'étais capable de bien faire, mais il me manquait quand même un tout petit peu de confiance. Je craignais un peu que mon cou se fatigue.»
Et puis?
«Je me sens plutôt bien. Je suis fatiguée, mais je n'ai pas trop mal. Donc, tout va bien.»
Whitten espère maintenant que sa performance sur l'asphalte de l'Outaouais saura rassurer les responsables de Cyclisme Canada. Ceux-ci en sont à l'étape des sélections finales pour Rio.
Leurs choix seront dévoilés à la fin du mois, lors des Championnats canadiens sur route. Ces derniers seront présentés dans la grande région d'Ottawa-Gatineau.
«Rio, ce serait extraordinaire. Dans les derniers mois, j'ai parfois cru que c'était fichu pour moi. J'ai pensé que le temps était venu pour moi de passer à la prochaine étape de ma vie. J'ai réussi à m'accrocher en me répétant constamment que c'était juste un nouvel obstacle à surmonter», conclut l'athlète d'expérience qui fêtera ses 36 ans à la mi-juillet.
Canuel troisième
Vendredi, le podium de la Chrono Gatineau a été complété par la favorite locale, Karol-Ann Canuel.
L'athlète d'Amos, qui vit en Outaouais depuis quelques années, a très bien fait aussi. Sa compatriote Whitten l'a devancée par une toute petite seconde.
Elle attendra avec impatience, elle aussi, des nouvelles de Cyclisme Canada.
«J'ai quand même en confiance. Le parcours à Rio est difficile. Les parcours difficiles m'avantagent. Je me débrouille bien dans les montées. Je vais me concentrer sur ce que je peux contrôler, c'est-à-dire mes courses. J'essaie de ne pas trop penser au reste», a-t-elle dit.
L'autre coureuse locale, Ariane Bonhomme, a pris la 24e position en complétant le parcours en 30 minutes et 17 secondes.