Johnson a retranché cinq coups à la normale, notamment grâce à un roulé de 35 pieds, pour l'un de ses cinq oiselets (ce roulé était au 10e trou, son premier de la ronde).

Championnat Dell: Johnson en tête avec une carte de 66

Ayant finalement goûté de nouveau à la victoire, Dustin Johnson semble être une réelle menace pour s'imposer une fois de plus.
Une semaine après qu'il ait mis fin à une disette causée en partie par une blessure au dos, il a joué 66 et pris un coup d'avance en tête au Championnat Dell, vendredi.
Johnson a retranché cinq coups à la normale, notamment grâce à un roulé de 35 pieds, pour l'un de ses cinq oiselets (ce roulé était au 10e trou, son premier de la ronde). Il a ponctué son premier neuf avec un aigle.
«Je m'en suis pas mal bien tiré», a dit l'Américain de 33 ans.
Le temps frisquet, encore plus en matinée, a rappelé que la fin de l'été approche en Nouvelle-Angleterre.
Le champion du Tournoi des maîtres Sergio Garcia a récolté cinq oiselets en première moitié de parcours, cheminant vers un 67 tout comme Kyle Stanley, Jon Rahm et Marc Leishman.
Rahm a inscrit un oiselet sur quatre de ses cinq derniers trous.
Jason Dufner est parmi six joueurs à 68, tandis que le groupe à 69 inclut Phil Mickelson, Louis Ooshuizen et Rickie Fowler.
«Ça fait du bien de connaître une belle ronde, a dit Mickelson, qui n'avait pas fait mieux que la normale en première ronde depuis le Greenbrier, au début du mois de juillet. J'ai bien joué dans tous les aspects. Ça enlève du stress.»
Justin Thomas, qui a triomphé au Championnat de la PGA, à la mi-août, a obtenu 16 normales. Son oiselet et son boguey sont survenus l'un après l'autre, aux quatrième et cinquième trous.
Johnson et Thomas dominent la PGA avec quatre victoires chacun cette année.
Le vainqueur de l'Omnium britannique Jordan Spieth a dû se contenter d'un 72 comme le Nord-Irlandais Rory McIlroy et les deux Canadiens en lice, Graham DeLaet et Nick Taylor.
«Quelque chose clochait un peu à tous les niveaux», a mentionné Spieth.