Les 1100 croupiers syndiqués sont sans contrat de travail depuis le mois de mars 2013.

Casino du Lac-Leamy: Entente de principe entre Loto-Québec et ses croupiers

La grève est évitée au Casino du Lac-Leamy. Une entente de principe a été conclue, samedi soir, entre Loto-Québec et les syndicats représentant les quelque 1100 croupiers des casinos de Montréal et de Gatineau.
Les détails de l'entente n'ont pas été dévoilés.
Le Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ) a indiqué, dimanche, que des assemblées générales se tiendront « rapidement » afin que les travailleurs puissent se prononcer sur cette nouvelle convention collective.
D'ici là, tous les moyens de pression des croupiers sont suspendus. Une grève de 24 heures a notamment été tenue lundi dernier. Des négociations intensives ont par la suite été entreprises entre les deux parties, en présence d'une conciliatrice.
Les 350 croupiers du Casino du Lac-Leamy ont voté pour des moyens de pression allant jusqu'à la grève le 10 juin dernier.
Les croupiers des casinos de Montréal et de Lac-Leamy sont sans contrat de travail depuis mars 2013.
Les points en litige portaient notamment sur les horaires de travail des employés temporaires et sur les salaires. Les croupiers demandaient des hausses de deux pour cent par année pour une convention collective de cinq ans ou plus.
Les détails de l'entente seront rendus publics à la suite du vote des syndiqués.
Avec La Presse Canadienne