Les bourrasques de neige ont rendu les conditions routières particulièrement difficiles sur l'autoroute 417, lundi.

Carambolage, accrochages, froid et poudrerie

Chaotique sur le réseau routier en raison des fortes rafales de vent et de la poudrerie, la journée de lundi s'est soldée par un carambolage majeur sur l'autoroute 417 dans l'Est ontarien, à la hauteur de Glengarry-Nord.
Au total, une vingtaine de véhicules ont été impliqués dans cette série d'accidents survenus peu avant 16 h en direction ouest, entre les villages de Saint-Isidore et Vankleek Hill, à proximité de la route 34.
Un autocar, deux camions citernes, une semi-remorque, un camion transportant une cargaison de voitures et quelques automobiles ont été impliqués dans le carambolage dont la cause serait vraisemblablement les piètres conditions météo.
Une quinzaine de personnes ont été blessées légèrement. Du nombre, deux ont dû être transportées à l'hôpital. Il s'agit de deux passagers de l'autocar, selon la Police provinciale de l'Ontario. Plusieurs véhicules d'urgence ont été déployés sur les lieux de l'incident, presque à mi-chemin entre Ottawa et Montréal.
L'autoroute a dû être fermée dans les deux directions pendant environ trois heures, avant d'être rouverte en direction est aux alentours de 19 h. Des détours par les routes secondaires avaient été mis en place.
Difficile heure de pointe
Au total, plus de 150 accidents et accrochages ont été signalés au cours de la journée, tant sur les routes de l'Outaouais que de l'Est ontarien, en raison des conditions routières difficiles.
La situation était particulièrement pénible sur l'autoroute 50 en direction du centre-ville de Gatineau, à l'heure de pointe matinale. La situation était cependant moins frustrante pour les automobilistes en fin de journée, dame Nature s'étant passablement calmée.
Certaines artères d'Ottawa ont dû être fermées pour une durée indéterminée. Ce fut le cas d'un tronçon de la promenade Sir-John-A.-Macdonald, où la visibilité était nulle entre la promenade Island Park et l'avenue Carling, alors que l'autoroute 416 Nord a subi le même sort, à la hauteur de la promenade Rogers Stevens, après une série d'accidents.
Après un très bref répit le week-end dernier, le froid glacial est revenu à la charge dans la région de la capitale nationale depuis hier. Environnement Canada a d'ailleurs émis un avertissement de refroidissement éolien puisque la température ressentie devrait avoisiner les -38 tôt ce matin.
Pour hier et aujourd'hui, Santé publique Ottawa (SPO) a émis un avertissement de risque d'engelures afin d'inciter les résidents à prendre les précautions nécessaires avant de sortir, et d'encourager les sans-abri à trouver refuge à l'intérieur. La peau exposée peut geler en moins de dix minutes.
Contrairement aux précédentes, cette vague de froid polaire ne s'éternisera pas. Dès jeudi, les météorologues prévoient que les températures se rapprocheront graduellement des normales saisonnières pour cette période-ci de l'année (-6 °C le jour, -17 °C la nuit).
Avec Jonathan Blouin et Louis-Denis Ebacher