Le ministre des Affaires étrangères, Lawrence Cannon

Cannon nie lorgner la direction du PLQ

Le député conservateur de Pontiac et ministre des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, a fermé la porte définitivement à un retour en politique provinciale au Québec.
M. Cannon a catégoriquement nié ce matin les rumeurs selon lesquelles il serait attiré par la direction du Parti libéral du Québec.
Dans son édition de lundi, le quotidiens montréalais, Le Devoir, cite des sources anonymes selon lesquelles Lawrence Cannon, un ex-ministre libéral provincial, aurait récemment rencontré des ministres du gouvernement de Jean Charest et qu'il lorgnerait le poste de chef du PLQ.
Toujours selon Le Devoir, le premier ministre du Québec, le libéral Jean Charest, un ex-ministre dans le gouvernement conservateur de Brian Mulroney, songerait même à un retour en politique fédérale.
«C'est tout à fait sans fondement», a lancé Lawrence Cannon, en marge d'une conférence de presse à Gatineau. Je suis très heureux où je suis. Le premier ministre Harper me confie de belles responsabilités.»
Pressé par les journalistes, M. Cannon, qui a notamment été ministre des Communications dans le cabinet libéral de Robert Bourassa, a déclaré qu'il fermait définitivement la porte à la politique provinciale