Le ministre des Finances de l'Ontario Charles Sousa.

Budget ontarien: pas de coupes franches

Le retour à l'équilibre budgétaire en Ontario ne se fera pas à coups de hache: le gouvernement libéral croit plutôt pouvoir éliminer le déficit de 10,9 milliards $ grâce à de petites touches de scalpel.
La seule nouvelle ponction fiscale contenue dans le budget déposé jeudi consiste en une taxe de un cent sur chaque bouteille de bière, dans le cadre d'une réforme majeure des vieilles lois régissant la vente d'alcool dans la province.
Le budget de 131,9 milliards $ déposé par le ministre des Finances, Charles Sousa, prévoit l'élimination du déficit par le biais d'un ensemble d'économies, surtout des petites réductions de programmes, et se fonde sur l'espoir d'une croissance économique soutenue.
M. Sousa mise sur un taux de croissance de 2,7 pour cent cette année en Ontario, mais ne compte pas seulement là-dessus pour atteindre le déficit zéro: le contrôle des dépenses devra aussi contribuer à l'effort budgétaire.
L'Ontario prévoit que le déficit baissera à 8,5 milliards $ en 2015-2016 et passera sous la barre des 4,8 milliards $ en 2016-2017, avant d'être éliminé l'année suivante.