La chef du NPD de l'Ontario, Andrea Horwath

Budget injuste pour les aînés, selon Horwath

La chef néo-démocrate de l'Ontario, Andrea Horwath, s'en prend au gouvernement ontarien dont le récent budget pénalisera de nombreux aînés qui auront à payer leurs médicaments plus cher.
Bien qu'un plus grand nombre d'aînés pourront bénéficier du programme d'assurance-médicament de l'Ontario, elle reproche au gouvernement de Kathleen Wynne d'augmenter le montant déductible pour l'achat de médicaments qui passera de 100 $ à 170 $ pour les aînés à revenu moyen. Les frais par ordonnance augmenteront d'un dollar à 7,11 $.
Selon elle, cette hausse touchera durement des centaines de milliers d'aînés à revenu fixe qui ont déjà de la difficulté à joindre les deux bouts.
En vertu du budget provincial, il y aura un plus large bassin de gens qui pourront bénéficier du Programme des médicaments de l'Ontario, le seuil de revenu passant de 16 018 $ pour personnes seules à 19 300 $ et de 24 175 $ à 32 300 $ pour les couples. (En dessous de ces nouveaux seuils, il n'y a pas de montant déductible à payer et les frais par ordonnance restent à 2 $.)
Or, pour financer ce programme, les aînés dont le revenu est supérieur à ces seuils, devront débourser davantage de leur poche, une situation injuste à ses yeux. Selon Mme Horwath, le gouvernement Wynne s'engage ainsi sur une pente glissante qui compromet les principes de l'accès universel au système de soins de santé.