Bring it Back, de Catherine Russell

Le jazz vocal à son comble avec l'une des plus grandes voix contemporaines du genre : Catherine Russell.
Enfant de la balle, la New-Yorkaise née en 1956 a grandi en côtoyant un univers artistique cinq étoiles entre une mère bassiste et chanteuse, et un père pianiste connu comme étant le directeur musical de Louis Armstrong.
Exigence, élégance et tradition: c'est sous l'arc de cette trilogie que ce disque de standards vintage en hommage à ses parents a été enregistré avec un orchestre de 10 musiciens. Voix solaire d'alto, timbre de velours sombre, beaux graves, médiums caressants, Catherine Russell ravive son héritage musical avec douceur et volupté, tout en réservant un sort décisif à chaque chanson. Il n'est presque finalement question que de racines dans ce disque ultra soigné qui réveille les souvenirs précieux d'une enfance musicalement choyée dans l'esprit âge d'or du swing.