Le retour de Daniel Brière dans la formation, ce soir à Nashville, signifie que c'est l'attaquant Ryan White qui devra sauter son tour cette fois-ci.

Brière ne s'attend pas à quitter le CH

Comme un peu tout le monde, Daniel Brière est bien au fait des rumeurs d'échange qui circulent à son sujet. Mais il ne s'attend pas pour autant à une transaction imminente qui le ferait sortir de Montréal.
C'est du moins ce qu'il a expliqué hier à La Presse, lors d'un entretien téléphonique.
« La direction de l'équipe ne m'a pas fait savoir que je suis sur le marché des échanges, a expliqué le vétéran lors de cette conversation avec La Presse. On ne m'a rien dit en ce sens. Je suis au courant des rumeurs d'échange comme tout le monde, mais je n'ai pas eu de discussion à ce sujet avec la direction du Canadien. »
L'attaquant de 36 ans, rappelons-le, a été laissé de côté par l'entraîneur Michel Therrien lors du match de jeudi soir contre les Stars, à Dallas.
Cette décision a contribué à alimenter de nouveau la machine à rumeurs concernant une possible transaction, ainsi qu'à alimenter les nombreuses rumeurs de dissension entre Brière et Therrien.
On devine que la présente situation ne fait pas l'affaire du joueur originaire de Gatineau, qui s'attendait sans doute à tenir un rôle plus important au sein du club montréalais, cet été, quand il a dit oui à un nouveau contrat de deux saisons pour huit millions de dollars. Son entente avec le Canadien est survenue après que son contrat précédent eut été racheté par les Flyers de Philadelphie au mois de juin.
Brière vit probablement ses jours les plus difficiles depuis qu'il endosse le maillot bleu, blanc et rouge cette saison. Le joueur québécois a été laissé de côté lors des deux derniers matches du Canadien, en Caroline et à Dallas, et il ne sait pas s'il sera en uniforme ce soir au Centre Bell, lors de la visite des Sénateurs d'Ottawa.
Pas de demande d'échange
Malgré tout, Brière a répété hier au bout du fil qu'il n'est pas sur le point d'exiger un échange auprès du directeur général Marc Bergevin.
« Pas pour l'instant, je n'ai pas d'intentions en ce sens, a-t-il ajouté. On a gagné [jeudi soir] et, pour moi, c'est ce qui compte. Je ne peux pas contrôler les décisions de l'entraîneur, je peux seulement garder la forme et me préparer comme si j'allais jouer lors du prochain match. C'est ce que je vais faire. »
En tout, l'attaquant a été laissé de côté à trois reprises cette saison. Ces trois décisions du pilote Michel Therrien sont survenues lors des six dernières rencontres de la formation montréalaise.
Therrien agacé
De son côté, Therrien semble un peu agacé par les questions concernant l'utilisation du vétéran ces jours-ci. « Je ne veux pas embarquer là-dedans », a-t-il répondu à Dallas jeudi midi, quand on a voulu en savoir davantage sur les raisons expliquant le retrait de Brière en vue du match de jeudi soir face aux Stars, remporté par la marque de 6-4 par le Canadien.
Pat Brisson, l'agent de Daniel Brière, a fait savoir par courriel hier qu'il n'avait aucun commentaire à formuler au sujet des multiples rumeurs d'échange qui circulent au sujet de son client.
Devant composer avec un temps d'utilisation limité, Brière n'a récolté aucun point à ses 10 derniers matches, et n'a que 10 points en 29 rencontres depuis le début du calendrier régulier.