Brian Boyle, âgé de 32 ans, est susceptible de devenir joueur autonome sans compensation à la fin de la présente saison.

Brian Boyle à Toronto

TORONTO - Les Maple Leafs de Toronto ont acquis l'attaquant Brian Boyle à la suite d'un échange avec le Lightning de Tampa Bay.
Le Lightning a obtenu en retour un choix de deuxième ronde en 2017 et l'attaquant Byron Froese. Les deux équipes ont confirmé la nouvelle environ 47 heures avant la date limite des échanges.
Boyle, âgé de 32 ans, est susceptible de devenir joueur autonome sans compensation à la fin de la présente saison. Il a 13 buts et neuf mentions d'aide à sa fiche en 54 matches cette saison.
En 603 matches dans la LNH avec les Kings de Los Angeles, les Rangers de New York et le Lightning, il totalise 93 buts et 73 passes.
L'athlète de Hingham, au Massachusetts, est reconnu pour être un attaquant responsable en défensive qui peut gagner ses mises au jeu et offre aux Maple Leafs de la profondeur au centre au-delà d'Auston Matthews, Nazem Kadri et Tyler Bozak. Cet échange laisse croire que le Lightning va procéder à d'autres mouvements de personnel, l'équipe ayant déjà cédé le gardien Ben Bishop aux Kings de Los Angeles, dimanche.
Boyle a pris part à 100 matches éliminatoires, dont 42 au cours des deux dernières années. Il procure le leadership d'un vétéran à la jeune formation des Maple Leafs qui tentent de se tailler une place en séries éliminatoires pour la première fois depuis 2013.
Boyle faisait encore partie du Lightning au moment de faire une sieste en matinée, lundi. À son réveil, il a appris qu'on l'avait échangé à Toronto.
« Ça vous fait un peu vous demander : "Ok, par quoi je commence ?", a dit Boyle au sujet de sa première réaction. Est-ce que je fais au moins une valise tout de suite ? Est-ce que je prends une douche ? C'est différent... c'est vraiment différent comme sensation. »
On soupçonne que l'entraîneur des Leafs, Mike Babcock, va apprécier le gabarit de Boyle (six pieds six et 244 livres), et son efficacité au cercle de mise au jeu. Il les a remportées 53 % du temps, cette saison.
« Il y a des gens brillants aux postes de direction des Leafs, et je pense qu'ils ont une bonne idée du genre de joueur que je suis, a mentionné Boyle lors d'une conférence de presse téléphonique, environ deux heures après qu'il ait été mis au courant de l'échange. Je vais continuer d'avoir le même style de jeu. »
Les Torontois devraient compter à nouveau sur Bozak lors d'un séjour de trois  en Californie à partir de mardi, à San Jose. Une blessure à la main lui a fait rater le match de samedi contre le Tricolore. Montréal a gagné 3-2 et les Maple Leafs ont ainsi perdu un deuxième match d'affilée.
Doigt cassé pour Neil
Le vétéran attaquant Chris Neil n'a pu affronter le Lightning lundi soir alors que Guy Boucher a annoncé avant le match qu'il avait subi une fracture à un doigt lors de son combat de fin de match dimanche contre Shawn Thornton, des Panthers de la Floride. « Il devrait s'absenter une semaine. On m'a dit qu'on veut juste s'assurer qu'il n'y a pas de dommage à un ligament. On verra en revenant à la maison une fois qu'il sera examiné par nos médecins quel est le verdict final. On sait qu'il y a une fracture, ce qui n'est jamais bon », a dit Boucher. Mike Blunden l'a remplacé dans l'alignement vu que Curtis Lazar (haut du corps) n'était pas prêt à revenir au jeu. Il affrontait un de ses anciens clubs. Neil n'avait joué que 1:26 minute dimanche.
Marc Brassard, Le Droit
Du renfort de Suisse ?
Le président de la formation de Langnau, en Suisse, a vendu la mèche un peu plus tôt que prévu pour les Sénateurs en faisant savoir que l'attaquant Chris DiDomenico allait quitter son club pour signer un contrat à un sens dans la LNH pour le reste de la p.résente saison, et à deux sens pour l'an prochain. Ancien protégé de Guy Boucher à Drummonville ainsi que lors du Championnat mondial junior de 2009 à Ottawa et lors d'une coupe Spengler, DiDomenico devra être soumis au ballottage après avoir signé cette entente. Âgé de 28 ans, cet ancien choix de sixième ronde de Toronto n'a jamais joué dans la LNH. Il avait 10 buts et 38 points en 48 matches cette saison. « Je ne peux pas en parler, le président de ce club a parlé alors qu'on a obtenu sa libération hier. Il doit signer quelque chose, moi aussi, et tant que ce n'est pas signé, je ne peux pas en parler », a dit Dorion.
Marc Brassard, Le Droit
Épidémie d'oreillons
ST. PAUL - Aux prises avec les oreillons, les attaquants Zach Parise et Jason Pominville, du Wild du Minnesota, vont devoir s'absenter pendant quelques rencontres. Peu avant le match de lundi contre Los Angeles, le Wild a annoncé que Parise et Pominville souffrent du virus très contagieux, tout comme d'autres membres de l'organisation. Samedi soir, les oreillons ou leurs symptômes ont privé les Canucks de Vancouver de cinq joueurs en vue d'un match contre San Jose.
Associated Press