Le Gatinois Derick Brassard doit signer son nouveau contrat avec les Rangers aujourd'hui

Brassard, le nouvel homme de 5 millions

Derick Brassard n'aura pas besoin de se présenter devant un arbitre aujourd'hui à Toronto, les Rangers de New York ayant plutôt décidé d'en faire un homme de 5 millions$.
Le Gatinois de 26 ans a accepté hier les termes d'un pacte de cinq ans pour 25 millions$ qui lui permettra de rester à long terme avec l'équipe qu'il a aidée à atteindre la dernière finale de la coupe Stanley. Selon le Daily News de New York, l'entente comporte une clause de non-échange limitée.
Acquis des Blue Jackets de Columbus en avril 2013 dans une transaction qui avait envoyé Marian Gaborik en Ohio, Brassard a connu une de ses meilleures saisons en carrière en 2013-2014, amassant 18 buts (un sommet) et 45 points.
Complétant un dangereux trio avec Mats Zuccarello et Benoit Pouliot, qui a quitté le mois dernier comme agent libre pour aller à Edmonton, il a contribué 12 points, dont 6 buts, à l'attaque des siens en 23 parties de séries éliminatoires.
Il avait été tout aussi productif au printemps l'an passé, avec 12 points (deux buts) en 12 rencontres.
Ce sont ses performances en séries qui ont poussé son agent, Allan Walsh, à demander 4,95 millions$ comme salaire sur un contrat d'un an, alors qu'il aurait pu devenir joueur autonome sans compensation dans un an. Les Rangers avaient répliqué avec une offre de 3,825 millions $.
Brassard n'a pas voulu commenter l'entente hier soir, étant donné qu'il ne signera le contrat qu'aujourd'hui.
«Moi, je m'attends à rester à New York longtemps, avait-il dit au Droit une semaine après la défaite des Rangers contre les Kings de Los Angeles en finale. Il faut garder le même noyau. J'en ai parlé longuement avec mes coéquipiers, avec mes entraîneurs avant de partir. Il est vraiment difficile de former une très bonne équipe dans le hockey d'aujourd'hui. On verra bien comment les choses vont évoluer. Nous avons tous une situation contractuelle différente. Il ne sera pas facile de contenter tout le monde.»
En carrière, l'ancien choix de première ronde des Blue Jackets a disputé 403 parties de saison régulière, récoltant 81 buts et 144 passes pour 225 points ainsi que 230 minutes de punition.
Toujours selon le Daily News, Brassard empochera des salaires de 7 millions$ la saison prochaine, 6 millions$ en 2015-1016, 5 millions$ en 2016-1017, puis 3,5 millions$ en 2017-2018 et 2018-2019. Ses salaires des trois dernières années du contrat comprennent 8 millions$ en primes reliées à la signature.
Son dernier contrat de quatre ans, signé quand il était avec Columbus, lui a rapporté 12,8 millions$.