C'est la troisième année de suite que le club-école des Sénateurs affronte une formation universitaire.

Bon retour à l'école

Pour battre les Gee Gees de l'Université d'Ottawa, c'était un peu une justice poétique que deux joueurs issus des rangs universitaires fassent la différence pour les Senators de Belleville.
Au premier match non officiel de cette nouvelle équipe de la Ligue américaine, les anciens des Patriotes de l'U.Q.T.R. Guillaume Asselin et Charles-David Beaudoin ont compté au troisième tiers dans un gain de 3-1 vendredi soir au Complexe sportif de l'U. d'O.
Alors que Beaudoin est à l'essai au camp des Sénateurs depuis que leurs recrues se sont rapportées dans la capitale nationale il y a deux semaines, Asselin vient à peine d'arriver alors que le club qui l'a mis sous contrat dans la ligue East Coast, le Thunder de Wichita, lui a obtenu un essai avec Belleville, dont le camp s'ouvrira officiellement dimanche.
Un autre invité à ce camp, Ethan Werek, avait eu l'honneur de compter le premier but de l'histoire du club de Belleville au premier tiers, but auquel le nouveau défenseur du Gris et Grenat Médric Mercier, a répliqué en avantage numérique avec un tir voilé que le gardien Danny Taylor n'a vu que trop tard.
C'est la troisième année de suite que le club-école des Sénateurs affronte une formation universitaire, ayant encaissé un revers de 1-0 contre les Ravens de Carleton il y a deux ans avant de l'emporter 3-2 contre ces mêmes Gee Gees l'an dernier.
« Ce sont de bons matches, compétitifs. C'est tôt dans le camp pour nous, on aurait probablement une meilleure cohésion dans une semaine, mais notre club n'a que deux parties hors-concours à disputer avant de commencer la saison avec neuf parties à l'étranger », a indiqué le d.g. adjoint des Sénateurs Randy Lee, qui gère le club-école. 
Asselin, un ancien du Junior de Montréal et des Saguenéens de Chicoutimi, était heureux d'avoir pu évoluer devant les dirigeants des Sénateurs présents pour l'occasion, incluant le d.g. Pierre Dorion. Il a obtenu un bon temps de glace, surtout qu'un vétéran du club en attaque, Jack Rodewald, a quitté au premier vingt en raison d'une blessure à une jambe.
« Je suis content de mon match, j'ai donné ce que j'avais à donner pour essayer de rester le plus longtemps possible au camp à Belleville et peut-être avoir un poste sur l'équipe, on ne sait jamais ce qui peut arriver. J'espère faire bonne impression, je ne sais pas si je vais commencer là, mais si jamais pendant la saison ils veulent m'avoir, ils vont me connaître. En sortant de l'universitaire comme Jordan Murray et Charles-David Beaudoin, tu ne sais jamais ce qui peut arriver si tu continues à travailler fort. Le hockey universitaire est tellement sous-estimé, il y a plein de bons joueurs qui n'étaient peut-être pas prêts physiquement à 20 ans en sortant du junior, comme moi », a souligné celui qui avait joué une dizaine de parties à Greenville, dans la Ligue East Coast, en 2013-2014.
L'entraîneur des Gee Gees Patrick Grandmaître a aimé ce qu'il a vu de son club, même si les Senators ont largement dominé en possession de rondelle. « J'ai aimé notre première période, mais je le voyais venir avec leur attaque constante, les défenseurs qui appuient l'attaque et leur transition, c'est un rythme difficile à maintenir. Quand on avait notre énergie et qu'on était structurés, on était plus là que l'année passée. Mais eux, je les ai trouvés plus structurés que l'an passé. L'an passé, c'était leur première année avec un nouveau personnel d'entraîneurs et un nouveau système, leur manque d'organisation nous avait aidés », analysait-il.
« Ça reste un test incroyable pour nous, nos joueurs aiment ça et c'est bon dans un camp d'entraînement de faire face à un haut niveau comme ça », a ajouté Grandmaître, dont le club disputera deux autres parties hors-concours la semaine prochaine aux États-Unis, avant d'amorcer une deuxième saison régulière depuis son retour à la compétition le 12 octobre en visitant les Ravens de Carleton.
Ce match hors-concours a signifié la fin du camp d'entraînement pour deux joueurs d'âge junior, les Sénateurs devant renvoyer Drake Batherson (Cap-Breton) et Parker Kelly (Prince Albert) à leurs formations respectives samedi.
Les Sénateurs en bref
Anderson contre le CH
L'entraîneur-chef Guy Boucher a indiqué vendredi qu'il donnerait un deuxième départ de la présaison à son gardien numéro Craig Anderson samedi soir contre le Canadien de Montréal, alors qu'il lui restait à déterminer avec l'entraîneur des gardiens Pierre Groulx s'il jouerait le match au complet.
Mike Condon et Andrew Hammond étaient tous deux sur l'alignement préliminaire en vue de cette rencontre qui a été rendu public vendredi. Concernant le « Hamburglar », qui revient d'une opération à une hanche, Boucher n'a pas voulu dire s'il aimerait lui donner de l'action en partie hors-concours.
« Je vais laisser ces questions-là entre les mains de mon entraîneur de gardiens et de mon directeur général (Pierre Dorion), vu qu'il y a des questions de contrat qui entrent en ligne de compte là-dedans. Pour l'instant, l'important est que Craig et Mike obtiennent le travail dont ils ont besoin », a-t-il dit.
Paul sur la glace
L'attaquant Nick Paul s'était présenté au camp d'entraînement avec l'espoir de revenir dans les bonnes grâces de ses patrons, mais il n'a pas pu se faire justice jusqu'à maintenant en raison d'une entorse à une cheville subie lors de la journée des tests physiques. Il a cependant recommencé à patiner depuis deux jours avec le groupe de Belleville, même s'il boîte encore quand il est en souliers.
« Ça s'en vient bien, ma cheville va de mieux en mieux chaque jour. C'est certain que ce n'est pas idéal d'avoir eu une telle malchance, je me suis tourné la cheville dès le premier test dans le gymnase. Je ne peux pas laisser ça me jouer dans la tête, ce qui pourrait détruire tout le travail que j'ai fait cet été. Je vais juste commencer l'année à Belleville et montrer que je suis le meilleur là-bas afin de mériter un rappel éventuellement », a dit le centre acquis dans l'échange de Jason Spezza, qui a perdu une dizaine de livres cet été (passant de 225 à 215 livres).
Entre les lignes
Thomas Chabot est parmi les sept défenseurs qui ont été inscrits sur l'alignement en vue du match de samedi contre Montréal, tout comme l'espoir Maxime Lajoie, rappelé du groupe de Belleville.
Les Sénateurs doivent décider dans son cas s'il vaut mieux pour lui de jouer dans la Ligue américaine cette saison ou de retourner à Swift Current comme joueur de 20 ans.
Cody Ceci, Chris Wideman, Johnny Oduya et Mark Borowiecki sont les vétérans défenseurs qui devraient jouer, tout comme Ben Harpur. En attaque, seulement cinq vétérans pourraient affronter les Canadiens, soit Bobby Ryan, Mark Stone, Tom Pyatt, Zack Smith et Mike Hoffman.
Selon TSN 1200, les Sénateurs seraient intéressés à organiser un match d'anciens devant le Parlement canadien en marge de la Classique hivernale de décembre prochain à la Place TD. Vu que ce serait à plus petite échelle qu'un match à ce dernier endroit, possiblement sur une glace réduite pour jouer à trois contre trois, les anciens du Tricolore ne seraient pas invités, laissant plutôt toute la place aux anciens Sénateurs.