«J'ai fait une erreur et je pense que c'est ce qui m'a fait perdre une médaille», a déclaré Ivanie Blondin.

Blondin rate le podium de peu au 3000 m

Ivanie Blondin a pris le quatrième rang du 3000 m des Championnats du monde de distances individuelles de patinage de vitesse, à seulement 46 centièmes d'une place sur le podium.
La patineuse d'Ottawa a stoppé le chrono à quatre minutes, 2,45 secondes (4:02,45), à 26 centièmes de sa marque personnelle.
C'est la Néerlandaise Ireen Wüst (3:59,05), qui a gagné l'or, suivie de la Tchèque Martina Sablikova (3:59,65) et d'une autre Néerlandaise, Antoinette de Jong (4:01,99).
«J'ai fait une erreur et je pense que c'est ce qui m'a fait perdre une médaille, a déclaré Blondin par communiqué. (...) Je préfère les faire maintenant plutôt qu'aux Jeux olympiques. J'aurais aimé ramener une médaille au 3000 m, mais en même temps, il y a du positif avec cette quatrième position.»
Isabelle Weidemann, aussi originaire d'Ottawa, a terminé neuvième, en 4:04,54, établissant ainsi une marque personnelle.
Au 5000 m, l'Albertain Ted-Jan Bloemen a été le meilleur Canadien avec une cinquième place, en 6:14,73.
Sven Kramer, des Pays-Bas, a remporté l'épreuve en 6:06,82, suivi de son coéquipier Jorrit Bergsma (6:09,33) et du Néao-Zélandais Peter Michael (6:11,67).
«Je ne suis pas très content de la façon dont j'ai terminé ma course, mais j'y suis allé le tout pour le tout, a dit Bloemen, qui était en tête à la mi-course. Ma première moitié de course semble avoir été un peu trop au-delà de mes capacités. Je suis un peu déçu de ça. La prochaine fois, je vais y aller un peu plus lentement pour finir un peu plus rapidement et peut-être aboutir sur le podium. (...) Je dois contrôler ma vitesse un peu mieux.»
Tout comme Weidemann au 3000 m, le Canadien Jordan Belchos a profité du 5000 m pour abaisser son record personnel, concluant l'épreuve en 6:16,92, bon pour la huitième place.
Vendredi, les épreuves de 500 m et de poursuite en équipe, tant chez les hommes que chez les femmes, seront disputées.