Nommée première étoile du match, la recrue Alex Galchenyuk salue la foule au Centre Bell au terme de la victoire de 4-1 du Canadien de Montréal contre les Panthers de la Floride mardi soir.

Bienvenue à Galchenyuk et Gallagher

MONTRÉAL - Il est vrai que l'adversaire avait joué la veille, à Ottawa. Toujours est-il que le Canadien a saisi l'occasion, mardi au Centre Bell, pour vite faire oublier sa contre-performance en lever de rideau de cette saison écourtée par le lock-out.
Les recrues Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher ont respectivement inscrit leur premier but et premier point dans la LNH, tandis qu'Andrei Markov a réalisé son troisième doublé en carrière, dans une victoire de 4-1 du Tricolore contre les Panthers de la Floride qui a permis au club montréalais de signer un premier gain en deux matchs.
Galchenyuk, qui a été utilisé au centre après une première sortie à l'aile, samedi, a célébré son filet en sautant de joie et en fonçant délibérément dans la baie vitrée, à la façon d'Alexander Ovechkin. La foule lui a accordé une ovation debout.
Gallagher, qui a profité du retrait de la formation de Lars Eller pour faire ses débuts avec le Canadien, a obtenu son aide sur le but de Galchenyuk. Il a ainsi été récompensé pour le cran qu'il avait montré jusque-là en allant se mettre le nez dans la circulation lourde.
Markov a marqué ses deux buts en avantage numérique, à cinq contre trois puis à cinq contre quatre, chaque fois d'un tir de la ligne bleue. Le défenseur russe n'avait pas inscrit de but depuis le 9 novembre 2010, soit l'espace de... 17 matchs. Celui qui a subi deux importantes blessures au genou droit, ces deux dernières saisons, en était à son premier doublé depuis le 19 décembre 2009.
Tomas Plekanec a enfilé l'autre but du CH. Max Pacioretty et Raphael Diaz ont amassé deux mentions d'aide chacun.
Tomas Kopecky a été le seul à déjouer Carey Price. Celui-ci a affronté 28 tirs. Auteur de 29 arrêts, Scott Clemmensen a subi un premier revers en sept décisions en carrière contre le Canadien.
Le Tricolore a rendu hommage à Richard Garneau, décédé dimanche, au moyen d'une vidéo et d'une minute de silence avant les hymnes nationaux.
Le Canadien rendra visite aux Capitals à Washington, jeudi, avant de conclure la semaine avec un match à domicile contre les Devils du New Jersey, dimanche.
On passe l'efface
Chacun des quatre trios montréalais a passé du temps de qualité en zone offensive dès sa première présence sur la glace, affichant ainsi une ferme intention d'effacer le souvenir de la défaite de 2-1 subie samedi.
C'est toutefois un vif jeu de transition qui a donné le premier but du match, celui de Plekanec, à 3:26. Diaz a été alerte, alors qu'il a résisté à la tentation de faire le jeu facile vers l'autre côté du filet, et plutôt effectué une passe vive à Gionta devant. Quelques coups de patins plus tard, le capitaine du CH a permis à Plekanec de filer seul vers Clemmensen.
Rene Bourque mérite une part du crédit pour le but de Markov à 13:24 de la période initiale, puisque sa poussée à l'aile a forcé Brian Campbell à écoper d'une punition à ses dépens. Stephen Weiss a fermé la main sur la rondelle 20 secondes plus tard, et Markov a décoché un boulet après une longue séquence de jeu où le CH a fait circuler la rondelle à bon rythme.
Josh Gorges a été pénalisé en fin d'engagement pour ce qui semblait être un coup de hanche légal aux dépens de George Parros, mais le désavantage numérique a bien résisté.
Le Canadien a écopé de quatre autres punitions en deuxième période et plié une fois seulement, lors du tir sur réception décoché par Kopecky à 4:33. Markov a cependant décoché un autre boulet payant à 8:31, puis Galchenyuk a habilement fait dévier du revers un tir de Brandon Prust à 14:25.
Ryan White a été expulsé du match en troisième période pour s'en être pris à Tomas Fleischmann, qui venait d'asséner une mise en échec par derrière à Gorges. Le CH a résisté à un désavantage numérique de cinq minutes, dont 1:36 à cinq contre trois.