Le dg du Canadien Marc Bergevin a choisi de laisser toute la place à la jeunesse en laissant partir plusieurs vétérans.

Bergevin fait sa marque

Marc Bergevin a profité de la journée du 1er juillet, hier, pour continuer de bâtir le Canadien à son image.
Le directeur général du Tricolore a notamment échangé le vétéran défenseur Josh Gorges aux Sabres de Buffalo et laissé aller le joueur autonome Brian Gionta. Celui-ci en a profité pour aller rejoindre Gorges à Buffalo.
Bergevin a toutefois conclu des ententes avec les joueurs autonomes Tom Gilbert et Mike Weaver, deux défenseurs, ainsi qu'avec les attaquants Manny Malhotra et Jiri Sekac.
Gorges et Gionta sont tous deux des joueurs qui s'étaient amenés à Montréal pendant que l'administration précédente était en place.
Gionta a signé un contrat de trois ans de 12,75 millions$ avec les Sabres, alors que le CH ne lui offrait qu'une entente à court terme.
Gorges a été échangé en retour d'un choix de deuxième tour en 2016. Le vétéran de neuf saisons dans la LNH, qui a auparavant rejeté la possibilité qu'on l'envoie chez les Maple Leafs de Toronto, avait dressé une liste de 15 clubs où il refusait d'être échangé. Les Sabres ne se trouvaient pas sur cette liste.
Le Tricolore a donc trouvé preneur pour les quatre dernières années prévues au contrat du vétéran défenseur, qui représente une valeur de 3,9 millions$ US par année au sein de la masse salariale.
Gorges a marqué un but et amassé 13 aides au cours de la dernière saison. Il a 14 buts et 84 aides en 560 matches à vie.
Le CH ne sera pas mal en point à la ligne bleue malgré son départ puisque Bergevin a embauché Gilbert pour deux ans et 5,6 millions$ US. Il a aussi retenu les services de Weaver en lui accordant un contrat d'un an pour 1,75 million$.
Gilbert est un vétéran de huit saisons dans la LNH qui a disputé la dernière campagne avec les Panthers de la Floride.
Malhotra a quant à lui accepté un contrat d'un an au montant de 850000$. Âgé de 34 ans, cet athlète de six pieds deux pouces et 220livres a effectué un retour en 2011 après une blessure à l'oeil qui aurait pu mettre fin à sa carrière. Il a inscrit sept buts et six mentions d'aide en 69 matches avec les Hurricanes de la Caroline la saison dernière, en plus d'afficher un pourcentage d'efficacité de 59,4 pour cent au chapitre des mises au jeu.
Sekac, qui a joué dans la KHL l'hiver dernier, a conclu un pacte de deux ans. En 47 matches avec le Lev de Prague, il a enregistré 11 buts et 17 aides, ce qui lui a valu le deuxième rang chez les pointeurs de son club. Cet athlète de 21 ans est passé par l'Amérique du Nord entre 2009 et 2011 - dans la Ligue junior de l'Ontario avec Peterborough et dans la USHL à Youngstown - avant d'aller jouer en République tchèque.
Le Canadien a par ailleurs fait savoir que l'espoir Jeremy Grégoire avait signé un premier contrat professionnel d'une durée de trois ans.
Bergevin s'explique
Bergevin a expliqué qu'au cours des dernières séries auront finalement marqué la fin d'une époque au sein de l'équipe.
Car ce sont justement ces succès qui ont mené Marc Bergevin à se départir du capitaine Brian Gionta et de son assistant Josh Gorges.
«Nos performances en séries nous font croire que nos jeunes pouvaient prendre plus de leadership, a déclaré Bergevin, hier, en point de presse à Brossard. Ce sera à nos jeunes leaders d'en prendre plus. À un certain moment, il doit y avoir une rotation.»
Parmi ces jeunes meneurs, Bergevin a nommé Brendan Gallagher, P.K. Subban, Carey Price et Max Pacioretty. «Ils ont pris de l'expérience et tu dois leur donner une chance.»
Concours de popularité
Bergevin a tout de même reconnu que le choix de perdre deux joueurs aussi populaires dans le vestiaire que Gionta (joueur autonome) et Gorges (échangé à Buffalo) ne s'est pas fait de gaieté de coeur.
«Ce sont de bonnes personnes, a dit le DG. Mais j'ai dû prendre des décisions difficiles. Mon travail n'est pas d'être populaire. On a deux jeunes défenseurs gauchers (Nathan Beaulieu et Jarred Tinordi) qui devront jouer un jour ou l'autre.»
Bergevin n'a pas non plus digéré que les rumeurs d'échange qui envoyaient Gorges à Toronto aient filtré dans les médias au cours de la fin de semaine.
«C'est décevant que l'information soit sortie. Josh et sa famille n'auraient jamais dû vivre ça. Je peux vous garantir que l'information ne provenait pas du Canadien de Montréal.»
Du reste, sans avoir fermé la porte à d'autres embauches, Bergevin s'est dit prêt à attaquer la prochaine saison avec l'équipe qu'il a sous la main, et ce, même s'il semble encore manquer un ailier droit pour jouer dans l'un des trois premiers trios. Des joueurs repêchés en 2013 comme Jacob De la Rose ou Sven Andrighetto, ou même Jiri Sekac, un Tchèque embauché hier comme joueur autonome, pourraient combler ce vide.
«Je suis confortable, si on n'obtient pas personne d'autre, qu'un de ces jeunes pourra remplir un rôle», a-t-il mentionné.