Vincent De Haître a été nommé au sein de l'équipe canadienne de cyclisme.

Aux Jeux quatre ans plus tôt que prévu

Ivanie Blondin ne sera pas la seule patineuse de vitesse franco-ontarienne de la capitale nationale qui se rendra à Sotchi. Elle sera accompagnée par une recrue de 19 ans de Cumberland.
Vincent De Haître a été confirmé, hier après-midi, au sein de l'équipe olympique canadienne sur longue piste, tout comme 16 autres athlètes. «C'est un peu surréaliste», a-t-il avoué au bout du fil, une heure après l'annonce effectuée à Calgary.
Ce dernier a donné ses premiers coups de patin dans les rangs seniors en septembre après une brillante carrière dans les rangs juniors, autant en patinage qu'en... cyclisme sur piste. Il était considéré un négligé pour obtenir une place aux Jeux.
Objectif 2018
Mais au début du mois, De Haître a surpris tout le monde en remportant l'épreuve du 1000m aux essais olympiques, terminant aussi troisième au 1500m.
«Mon objectif était de me préparer pour les Jeux de... 2018. Je ne pensais pas que ce serait possible dès cette année. Mais je me suis amélioré.»
Il a retranché une seconde à son meilleur chrono sur 1000m.
«Vincent se sous-estimait, a souligné Blondin, qui complétera une poursuite féminine redoutable avec Christine Nesbitt et Brittany Schussler à Sotchi.
«Il a patiné deux courses incroyables aux essais. J'étais tellement fière de lui.»
De Haître et elle ont fait leur classe chez les Concordes de Gloucester.
«Nous avons grandi ensemble. Il est comme un petit frère pour moi», a dit Blondin, âgée de 23 ans.
Vincent De Haître participait à un repas d'équipe quand le journaliste du Droit lui a parlé pendant quelques minutes. Une conférence avec un groupe d'enfants était prévue par la suite, tout comme une réunion avec un commanditaire important de l'équipe longue piste.
Les patineurs devaient signer des autographes.
«Ce ne sont pas mes premiers... mais ce seront mes premiers en tant qu'Olympien», a lancé De Haître, visiblement fier.
Sur ce commentaire, il est retourné à la table où l'attendait un sandwich au poulet, un muffin et du lait au chocolat. Aucune pointe de pizza, de frites ou de hamburger ne figurait au menu.
«Pas de junk food», a précisé le nouvel Olympien francophone de la région.
L'équipe de patinage de vitesse sur longue piste sera menée par Christine Nesbitt, médaillée d'or en 2010 à Vancouver sur 1000m. Elle comprendra aussi l'ancien champion du monde Denny Morrison de même que les Québécois Mathieu Giroux et Muncef Ouardi, respectivement de Pointe-aux-Trembles et Québec.