Environ 25 % des personnes embauchées dans la région d'Ottawa-Gatineau viennent d'une autre région.

Autant d'employés, plus d'embauches

Même si l'effectif de la fonction publique est demeuré stable à 197 280 (+ 1 %), un total de 45 965 nominations ont été effectuées en 2015-2016, incluant l'embauche d'étudiants et de personnel occasionnel, ce qui représente une hausse de 12 % par rapport à l'année précédente.
Dans son rapport annuel 2015-2016 déposé mardi, la Commission de la fonction publique du Canada (CFP) révèle que le nombre d'embauches à des postes à durée déterminée a connu la plus forte progression, en hausse de 27,6 %.
Les nominations à des postes permanents (à période indéterminée) s'élevaient à 4 533 en 2015-2016, en hausse de 16,1 %. Leur nombre est d'ailleurs en augmentation constante depuis les quatre dernières années, après avoir atteint un creux de 1 979 en 2012-2013, première année du programme de compressions budgétaires sous les conservateurs.
En même temps, le nombre d'embauches à des postes contractuels a atteint 20 187, en hausse de 8,5 %.
C'est le plus grand nombre enregistré depuis 2001.
En 2015-2106, plus de 20 291 des 45 965 embauches ont été faites dans la région de la capitale nationale.
Environ 25 % des personnes embauchées dans la région d'Ottawa-Gatineau viennent d'une autre région, proportion qui est en progression depuis les trois dernières années.
Depuis cinq ans, 43 % de tous les postes à pourvoir étaient bilingues. De plus, 63 % de tous les postes bilingues se trouvaient dans la région d'Ottawa-Gatineau.
Sur les 197 280 travailleurs à l'emploi de la fonction publique, on compte maintenant 169 662 (86 %) employés à période indéterminée, 13 462 (6,8 %) employés à durée déterminée, 9347 (4,7 %) employés occasionnels et 4 809 (4,7 %) étudiants. 
L'embauche d'étudiants a augmenté de 6,3 %.