Daniel Alfredsson a marqué le seul but du match Suède-Suisse, vendredi.

Au tour d'Alfredsson d'aider les Suédois à l'emporter

Daniel Alfredsson a sauté sur un retour de lancer et marqué le but victorieux, Henrik Lundqvist a effectué 26 arrêts et la Suède a arraché une victoire de 1-0 à la Suisse, vendredi, en hockey masculin aux Jeux olympiques de Sotchi.
La Suède (2-0) est en bonne position de se qualifier pour les quarts de finale, puisqu'elle est le seul pays invaincu jusqu'ici dans le groupe C. Si les Suédois l'emportent contre la Lettonie samedi, ils se retrouveraient parmi les huit derniers pays en lice dans ce tournoi impliquant 12 nations.
La Suisse (1-1) pourrait devoir gagner son match de qualification éliminatoire pour accéder aux quarts de finale, même si elle bat la République tchèque et Jaromir Jagr samedi.
La Suède a annoncé avant la rencontre que le capitaine Henrik Zetterberg ratera le reste du tournoi en raison d'une hernie discale.
Plus tôt vendredi, Jagr a inscrit son deuxième but du tournoi olympique, Jakub Voracek a brisé l'égalité en deuxième période et la République tchèque a finalement vaincu la Lettonie par le pointage de 4-2.
Marek Zidlicky a ajouté un but et une aide et Martin Erat a également touché la cible pour les Tchèques, qui se sont rachetés après avoir amorcé leur tournoi avec un revers de 4-2 face aux Suédois. Ondrej Pavelec a effectué 18 arrêts.
L'entraîneur Alois Hadamczik a donné le deuxième départ tchèque à Pavelec, après que Jakub Kovar eut été chassé de son filet tôt en deuxième période contre la Suède. Pavelec, des Jets de Winnipeg, est le seul gardien dans la formation tchèque à évoluer dans la LNH. Il n'était même pas en uniforme pour le premier match de son équipe.
Âgé de 41 ans, Jagr en est à ses cinquièmes Jeux olympiques. Il n'a toutefois jamais marqué plus de deux buts lors de chacun de ses tournois olympiques précédents. À Sotchi, il a inscrit deux buts lors de ses quatre premières périodes de jeu et son travail a aidé les Tchèques à résister aux Lettons, qui ont offert une bonne opposition.
Herberts Vasiljevs et Janis Sprukts ont répliqué pour la Lettonie, qui a encaissé un deuxième revers en autant de sorties. Edgars Masalskis a stoppé 35 tirs devant la cage lettone.