Qu'il s'agisse d'employés qui doivent se déplacer d'un centre hospitalier à un autre, ou de patients de l'urgence de l'Hôpital de Hull qui doivent être transportés au centre Pierre-Janet pour une évaluation psychiatrique, les motifs des dépenses de taxi au CSSSG varient.

Attente aux urgences: l'Outaouais fait piètre figure

Deux heures et 25 minutes. Tel est le temps que l'on attend en moyenne dans les urgences du Québec avant d'être vu pour la première fois par un médecin, selon des données obtenues par La Presse du ministère de la Santé et des Services sociaux. Dans le classement provincial, l'Outaouais fait assez piètre figure avec un délai moyen de 3h18, seules les régions de Lanaudière, des Laurentides et de Laval présentant un pire résultat.
Des six hôpitaux de la région, deux se retrouvent dans le top 5 des plus longs délais moyens d'attente pour une prise en charge médicale, soit l'Hôpital de Papineau, où il faut patienter 4h27, ainsi que l'Hôpital de Gatineau, où l'attente est moindre de 20 minutes (4h06). L'Hôpital de Hull (3h16) se retrouve en milieu de peloton avec un délai avoisinant la moyenne provinciale, alors que le portrait est plus rose pour les hôpitaux de Wakefield (2h36), Maniwaki (2h28) et Pontiac (1h59).
Jusqu'à l'an dernier, le ministère de la Santé ne compilait aucune donnée sur le sujet. Il ne calculait que la durée moyenne de séjour, c'est-à-dire le nombre d'heures que le patient passe sur une civière aux urgences avant d'obtenir son congé, d'être hospitalisé dans une chambre ou d'être orienté ailleurs.
Le Ministère sait donc maintenant que l'attente réelle, depuis la salle d'attente jusqu'à la fin de la trajectoire aux urgences, est de plus de 18 heures en moyenne au Québec.
Dans son plan stratégique 2015-2020, le ministère de la Santé aspire à en arriver à 85 % de patients vus en moins de deux heures.
Selon les estimations du Ministère, 60,5 % des Québécois seraient actuellement vus par un médecin en dessous de ce seuil de deux heures.
Pour Jean-Pierre Ménard, avocat spécialisé en droit de la santé, ce temps d'attente avant de voir un médecin qui n'était même pas comptabilisé jusqu'à tout récemment est crucial. Parce que des délais indus peuvent amener des gens malades à éviter à tout prix d'aller à l'urgence, de crainte de voir leur état se détériorer alors qu'ils sont dans la salle d'attente voire de mourir, comme c'est déjà arrivé, mais aussi parce que de laisser notamment attendre aussi longtemps des personnes âgées sur des chaises droites, ça n'a pas de sens, à son avis.
Deux heures et 25 minutes en moyenne, au Québec? Il se montre étonné.
«Ces données du Ministère m'étonnent. En tout cas, moi, je ne connais pas grand monde qui est vu aux urgences dans ce délai.»
Détail particulier, selon les données du ministère de la Santé, les gens les moins malades (identifiés «priorité 5» au triage) voient un médecin plus rapidement (en 2h17) que ceux un peu moins malades, de priorité 4, qui, eux, attendent en moyenne 3h07.
Au ministère de la Santé, en raison d'un changement de sous-ministre, on nous a indiqué qu'il n'était pas possible ces temps-ci de faire une entrevue sur le sujet.
- Avec LeDroit
Palmarès des hôpitaux de l'Outaouais
Délai pour la prise en charge médicale
Hôpital de Gatineau: 4h06
Hôpital de Hull: 3h16
Hôpital de Papineau: 4h27
Hôpital de Maniwaki: 2h28
Hôpital de Wakefield: 2h36
Hôpital du Pontiac: 1h59