Les trois suspects de l'attentat du week-end dernier à Londres, Youssef Zaghba, Khuram Shazad Butt et Rachid Redouane.

Attentat de Londres : le troisième suspect est identifié

Le troisième participant à l'attentat de Londres est un homme de 22 ans dont la police n'avait jamais entendu parler.
Youssef Zaghba serait un Italien d'origine marocaine, ont révélé mardi les autorités.
Il serait originaire de l'est de Londres et sa famille a été informée, selon la police. Zaghba n'avait jamais retenu l'attention des forces de l'ordre ou des services du renseignement.
La police avait identifié lundi les deux autres assaillants comme étant Khuran Shazad Butt et Rachid Redouane.
Le quotidien italien Corriere della Sera rapporte toutefois mardi que Zaghba a été intercepté en 2016, à l'aéroport de Bologne, alors qu'il tentait de se rendre en Syrie. Les autorités italiennes l'auraient alors placé sur une liste de surveillance et elles auraient signalé sa présence aux autorités marocaines et britanniques.
Un responsable britannique a confirmé, sous le couvert de l'anonymat, cette version des faits, tout en précisant que les forces de l'ordre n'avaient aucune raison de croire que Zaghba puisse être violent ou dangereux.
Des centaines de milliers de Britanniques ont observé mardi à 11 h, heure locale, un moment de silence à la mémoire des victimes de l'attentat. Des dizaines de personnes ont notamment fait fi d'une pluie diluvienne pour se rassembler au bout du pont de Londres, où une montagne de fleurs s'accumule à côté du cordon policier.
La police a par ailleurs procédé à une nouvelle perquisition près du domicile de deux des participants à l'attaque, quelques heures seulement après que les autorités eurent annoncé la libération de tous ceux arrêtés après l'attentat.
Il s'agissait du troisième attentat en trois mois au Royaume-Uni. La question de la sécurité de la population et la réduction des effectifs policiers décidée par le gouvernement conservateur se retrouvent soudainement au coeur de la campagne électorale, en vue de l'élection générale de jeudi.
Seul Butt était connu des forces de l'ordre. Le maire de Londres, Sadiq Khan, a dit que les policiers devront expliquer ce qu'ils savaient à son sujet, mais que les coupes ont nui à la capacité de la police d'éventer de nouvelles attaques.
Le nombre de policiers en Angleterre et au Pays-de-Galles a chuté d'environ 20 000 entre 2010 et 2016 - une période pendant laquelle la première ministre Theresa May, alors ministre de l'Intérieur, était responsable de la police.
Enfin, le quotidien espagnol Diario de Pontevedra a obtenu et mis en ligne les images captées par les caméras de sécurité d'un bar du Borough Market. On voit les employés du bar Arthur Hooper's essayer de barricader la porte, mais le gérant Sergio Farina est quand même contraint de la retenir pendant qu'un des assaillants essaie de l'ouvrir. M. Farina a dit au quotidien que l'assaillant a été abattu par la police quelques mètres plus loin.