Attentat au parlement: le tireur a agi seul

Le tireur Michael Zehaf-Bibeau a agi seul lors des fusillades de mercredi au Monument commémoratif de Guerre et au parlement, affirme la police d'Ottawa.
<p>Le tireur Michael Zehaf Bibeau. La photo est tirée d'un livre d'école du Collège Laval.</p>
C'est ce qu'a confirmé le chef de police, Charles Bordeleau, jeudi matin.
La veille, plusieurs informations laissaient croire qu'un ou deux autres tireurs étaient en cavale dans la capitale.
Des coups de feu ont été rapportés au Centre Rideau, information plus tard infirmée par M. Bordeleau. Les autorités ont bloqué les ponts interprovinciaux pour fouiller tous les véhicules qui traversaient.
Des édifices du centre-ville d'Ottawa, incluant le parlement, ont également été barricadés jusqu'à 20h30, mercredi soir, puisque les forces policières craignaient toujours qu'un individu armé rôde dans le secteur.
Le caporal Nathan Cirillo, un réserviste de Hamilton, a été tué sur les marches Monument commémoratif où il effectuait une garde d'honneur, peu avant 10h.
Le suspect a ensuite filé vers la colline du Parlement, où il a été abattu dans une fusillade dans l'édifice du Centre.
Le tireur, Michael Zehaf Bibeau, né en 1982, était connu des services policiers de Montréal et de Vancouver. Il a été tué à quelques mètres de l'endroit où des centaines de députés étaient réunis pour leurs réunions hebdomadaires du caucus.
Même si l'enquête policière est toujours en cours, le périmètre de sécurité a largement été réduit.
La colline parlementaire demeure bloquée aux visiteurs, mais les fonctionnaires et travailleurs peuvent rentrer au travail jeudi matin au centre-ville. 
Le Secrétariat du Conseil du Trésor leur demande cependant de continuer à suivre les directives de sécurité des responsables ministériels.  
Plus de détails à venir.
- Avec La Presse et La Presse Canadienne