Agression à Buckingham: Walter Gagnon reste détenu

L'homme accusé d'avoir agressé sexuellement une résidente de Buckingham, mardi, restera derrière les barreaux en attendant la suite des procédures judiciaires.
Le juge Pierre Chevalier a répondu favorablement à la demande de la Couronne de garder en détention préventive Walter Gagnon, 35 ans, estimant la preuve assez forte, et l'accusé, un danger public.
Une femme a contacté le 9-1-1, mardi matin, fournissant une description détaillée du suspect. Sur sa page Facebook, le 22 novembre dernier, Walter Gagnon a écrit qu'il avait été testé positif au VIH.
Une ordonnance de non-publication empêche les médias de dévoiler ce qui a été dit devant la cour, jeudi.
L'agresseur a été arrêté dans les minutes suivant l'agression.
La police garde confidentielle le lieu de résidence de la victime, où s'est produit le crime.