Le 18 septembre à 8h48 dans le sud d'Ottawa, un train de VIA Rail a percuté un autobus à deux étages d'OC Transpo. Le chauffeur de l'autobus aurait freiné trop tard. Le bilan officiel de l'accident au moment d'écrire ces lignes était de 6 morts et 31 blessés.

Accident d'autobus mortel: la Ville et le chauffeur poursuivis

La famille d'un passager décédé lors de la collision mortelle entre un train de VIA Rail et un autobus d'OC Transpo, l'automne dernier, poursuit la Ville d'Ottawa et la succession du chauffeur.
La conjointe et les quatre enfants de Michael Bleakney, 57 ans, l'une des six victimes, ont intenté une poursuite de 1,8 millions $, lundi. Ils réclament ces compensations pour privation de soins, privation d'orientation et perte de compagnie.  
La poursuite prétend que la Ville d'Ottawa et le chauffeur de l'autobus, Dave Woodward, âgé de 45 ans, lui aussi décédé lors de la collision, ont fait preuve de négligence. Le document allègue notamment que le chauffeur a omis de s'immobiliser malgré la présence d'avertissements lumineux, qu'il conduisait de façon dangereuse, et qu'il a ignoré les cris des passagers, plaidant pour l'arrêt de l'autobus.
Aucune de ces allégations n'a été prouvée en cour.
Le président du syndicat des chauffeurs d'autobus d'OC Transpo, Craig Watson, ne se dit pas surpris par la poursuite. Toutefois, il estime qu'elle est survenue plus rapidement que prévu.  
À son avis, il est encore trop tôt pour porter le blâme contre quelqu'un. L'enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) n'est toujours pas terminée, rappelle-t-il. Les conclusions du BST sont attendues dans quelques mois
Karen Krzyzewski et Rob More, deux étudiants de l'Université Carleton, Connor Boyd, de même que Kyle Nash ont également perdu la vie dans la tragédie.