40 ans animés à travers l'art et l'Amérique

Claudine Bourbonnais a l'habitude de parler des autres: par le biais de courtes introductions mettant la table pour les reportages de ses collègues journalistes; à coups de grands titres et de narrations brèves en continu. Il est temps de découvrir l'auteure qui sommeillait à l'intérieur de la chef d'antenne au Réseau de l'information.
Dans son premier roman, Métis Beach, la journaliste de formation joue d'une plume à l'indéniable sens du rythme et de l'image. Mais elle se montre aussi - et surtout! - capable de creuser au-delà de la surface de son héros, Romain Carrier, pour entraîner le lecteur à sa suite, de sa Gaspésie natale à Los Angeles, des années 1960 aux lendemains du 11 Septembre.
Été 1962. Romain Carrier, qui y habite du côté des ouvriers francophones, doit fuir la Gaspésie. Son amour pour Gail, fille de riches anglophones de Montréal, vient de prendre un tragique tournant. À 17 ans, sans un sou vaillant mais avec l'adresse de celle qui, à Métis, lui avait déjà ouvert les portes du monde de l'art, il se réfugie à New York. Où Dana, féministe ayant l'âge d'être sa mère, lui ouvre cette fois les portes de son appartement huppé, des musées et de l'université, voire de sa chambre à coucher.
New York où Romain rencontrera aussi Moïse, qui ne veut pas aller se battre au Vietnam et deviendra son plus précieux ami. Où il goûtera au jazz comme à l'art visuel. Où il verra Roy Lichtenstein et Gilbert Bécaud.
Avant de devoir fuir de nouveau et d'atterrir à Hollywood, où Roman croisera Ann avec qui il connaîtra la gloire (et le plus douloureux des échecs) grâce à l'irrévérencieuse télésérie In Gad We Trust, satire hautement controversée du rapport du peuple états-unien à Dieu et à l'argent.
À travers une galerie de personnages aux tempéraments vifs ou aux intentions pas toujours nobles, entre rêves d'émancipation et douloureuses trahisons, Claudine Bourbonnais dresse un portrait aussi foisonnant de détails que captivant de ces années qui ont non seulement façonné son héros, mais également l'Amérique du Nord telle que nous la connaissons aujourd'hui. Guerre du Vietnam et crise de la conscription. Mouvements de libération des femmes, des Noirs, puis des gais. Révolution sexuelle et avortement. Prolifération des confessions religieuses, des leaders charismatiques et des marchands de la foi. Référendums québécois et attentats du 11 septembre 2001.
Tantôt se laissant porter par les événements, tantôt revendiquant sa liberté, Romain traverse ainsi quelque 40 ans mouvementés de l'histoire en quête d'une vérité: la sienne. Celle qui le ramènera à Métis, histoire de faire la paix avec lui-même.
Vlessard@ledroit.com
@N-Arts fin de Tx titre et étoiles: Métis Beach, Claudine Bourbonnais, Boréal, 458 pages ****