Walmart a annoncé mardi que la croissance des ventes en ligne aux États-Unis ralentirait à 35 %, par rapport à 40 % au dernier trimestre.

Walmart révise à la baisse ses prévisions après son acquisition de Flipkart

BENTONVILLE — Walmart a révisé à la baisse ses prévisions de bénéfice pour l’exercice en cours en évoquant l’acquisition du détaillant en ligne indien Flipkart, d’une valeur de 16 milliards $ US , la plus grosse transaction de son histoire.

La société a annoncé mardi que la croissance des ventes en ligne aux États-Unis ralentirait à 35 %, par rapport à 40 % au dernier trimestre.

Depuis qu’elle a acheté Jet.com pour plus de 3 milliards $ US il y a deux ans, Walmart a augmenté son offre en ligne, en mettant la main sur des sociétés telles que Bonobos et ModCloth. Elle a également essayé d’accélérer les livraisons tout en faisant croître son service de livraison d’épicerie le jour même.

Le grand détaillant a indiqué que son service de ramassage d’épiceries en ligne attirait de nouveaux clients et que les acheteurs ajoutaient plus d’articles à leur panier.

Walmart s’attend maintenant à réaliser pour son exercice 2019 un bénéfice ajusté d’entre 4,65 $ US et 4,80 $ US par action, en baisse par rapport à sa prévision précédente d’entre 4,90 $ US et 5,05 $ US par action.