Selon le chef de programme à l’IVI, Stéphane Pascalon, l’évènement se veut d’abord et avant tout une mission d’information.

Voitures électriques: Gatineau accueille l’évènement Branchez-Vous 2019

L’achat d’une voiture est toujours un processus compliqué qui comporte son lot de questions. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’une voiture électrique.

L’évènement Branchez-Vous 2019 a arrêté sa tournée provinciale à Gatineau, vendredi et samedi, afin de démystifier les idées préconçues au sujet des véhicules électriques rechargeables.

L’activité est une initiative de l’Institut du véhicule innovant (IVI) et permet aux automobilistes de faire gratuitement l’essai de véhicules rechargeables, parmi un inventaire d’une quinzaine de modèles différents.

Selon le chef de programme à l’IVI, Stéphane Pascalon, l’évènement se veut d’abord et avant tout une mission d’information. « On s’adresse à un public qui est en train de choisir un véhicule électrique et qui voudrait comparer les différences entre deux modèles. Quand les gens viennent ici, ils vont essayer quatre véhicules en 1 h 40. On leur offre toute l’information qu’ils ont besoin et ils peuvent repartir chez eux et faire leur choix. »

L’activité, qui en est à sa 7e édition, attire entre 250 et 300 personnes annuellement à Gatineau. M. Pascalon remarque que lors des dernières éditions, le public venait de plus en plus informé. « Il y a cinq ans, les gens arrivaient avec des mythes et des idées préconçues, aujourd’hui ils arrivent avec une idée beaucoup plus claire des voitures électriques et avec des questions plus précises. Nous ne sommes pas ici pour les convaincre d’acheter un véhicule électrique, nous sommes là pour répondre à leurs questions et les éclairer dans leur choix. »

Une demande croissante

Près de 1 250 automobilistes de l’Outaouais, dont 875 à Gatineau, roulent en voiture électrique. Une croissance de 72 % par rapport à l’an dernier.

Malgré cette hausse marquée, M. Pascalon est catégorique, le plus grand frein à l’achat d’une voiture électrique demeure le faible niveau de l’offre sur le marché des véhicules usagers. « Le marché de l’usager est encore trop rare. Il faut comprendre que 75 % des achats de véhicules sont de l’usager. Actuellement, les achats de véhicules électriques sont 95 % neufs. Si l’offre de véhicules neufs continue de grimper, cela va accroître l’offre du marché usager aussi. »

Il ajoute que « même l’offre des véhicules neufs se situe en deçà de la demande. Quand les concessionnaires ont un véhicule en inventaire, il est, dans la majorité des cas, déjà vendu. Même ici présentement, on fait des essais routiers avec des véhicules qui sont déjà vendus et qui seront livrés la semaine prochaine ».

Les organisateurs de Branchez-Vous ne savent toujours pas s’ils seront de retour dans la région l’an prochain. « On espère que l’année prochaine, les manufacturiers automobiles auront suffisamment de modèles disponibles pour qu’on puisse refaire l’activité. »

L’évènement se poursuit samedi de 9 h à 17 h au Centre communautaire Saint-Jean-de-Brébeuf.

+

LA MRC DE PONTIAC, PREMIÈRE AU QUÉBEC À ADHÉRER AU PROJET SAUVéR

La MRC de Pontiac devient la première MRC québécoise à participer au projet pilote SAUVéR (Système d’autopartage avec véhicule électrique en région). Elle se joint à quinze autres municipalités de partout à travers le Québec qui ont déjà confirmé leur engagement envers le projet.

Le projet SAUVéR permet de financer plus de 67% du coût d’achat d’un véhicule électrique. Cet engagement contribuera aussi à couvrir les coûts d’installation d’une station de recharge dans le stationnement de la MRC à Campbell’s Bay.

Le directeur général de la MRC, Bernard Roy, souligne que «l’installation prévue de deux bornes publiques contribuera au développement du réseau de recharge électrique dans l’axe de la route 148, actuellement absentes à l’ouest de Gatineau».

Il ajoute que l’acquisition d’un premier véhicule électrique par la MRC contribuera à diminuer de 20% les émissions de gaz à effet de serre et les coûts de déplacement du personnel dès 2020. La MRC a d’ailleurs mis en place un comité de réflexion afin «d’intégrer ce véhicule dans l’offre de transport collectif en dehors du temps d’utilisation normale par le personnel de la MRC.»