La ville de Québec devrait être la destination privilégiée des travailleurs québécois au cours des deux semaines de la construction.

Vacances de la construction: les travailleurs voyageront au Québec

Cet été, c’est dans la Belle Province que se passeront les vacances pour une majorité de travailleurs, révèle un sondage réalisé par le ministère du Tourisme sur les intentions de voyage des Québécois pendant les vacances de la construction qui débuteront le 22 juillet et se poursuivront jusqu’au 4 août inclusivement.

Ça tombe pile puisque Dame Nature devrait être au rendez-vous, s’il faut en croire MétéoMédia.

«Les vacances de la construction commenceront par une vague de chaleur, mais l’instabilité risque de faire de l’ombre aux vacanciers au cours de la première semaine. Par la suite, la chaleur fera un retour pour la deuxième semaine. En fait, le Québec devrait être épargné par un imposant dôme d’air frais qui stagnera dans le centre du Canada durant les deux premières semaines d’août», fait remarquer Joey Oliver, rédacteur Web chez Météomédia.

Selon ce dernier, il serait étonnant de revivre une canicule semblable à celle qui a frappé le Québec au début de juillet.

Le sondage du ministère du Tourisme montre que 47% des 1005 Québécois sondés ont l’intention de séjourner au moins une nuit hors de leur lieu de résidence durant les vacances de la construction. De ce nombre, un répondant sur deux a indiqué qu’il visitera le Québec durant cette période. «loin devant l’Ontario (14%), les États-Unis (13%) et l’Europe (6%)», fait-on remarquer.

Selon le ministère, le «séjour type» des Québécois qui voyageront au Québec sera d’une moyenne de 3,9 nuits; il engendrera des dépenses touristiques de 750 $. Ceux et celles qui sortiront du Québec prévoient des dépenses de 1500 $ pour un périple aux États-Unis et 4500 $ pour une virée en Europe.

La région de Québec (24%) est le coin de pays privilégié par les voyageurs québécois devant Charlevoix (13%), les Cantons de l’Est (12%), les Laurentides (12%) et la Gaspésie (11%).

420 millions $ pour les travailleurs

Par ailleurs, la Commission de la construction du Québec vient de transmettre 152 000 chèques de vacances totalisant 420 millions $ aux travailleurs de la construction.

Il s’agit d’une hausse de près de 5% par rapport à l’an dernier (400 millions $). Une variation qui s’explique essentiellement par un accroissement de l’activité de construction enregistrée au cours des six derniers mois de 2017. Le nombre d’heures travaillées a augmenté de 1,9%.