La nouvelle plateforme Contribuer local, mise sur pied par deux résidents de la Petite-Nation John Pomier et Kathleen Cryans, sera officiellement lancée « d’ici deux semaines ».
La nouvelle plateforme Contribuer local, mise sur pied par deux résidents de la Petite-Nation John Pomier et Kathleen Cryans, sera officiellement lancée « d’ici deux semaines ».

Une nouvelle plateforme pour promouvoir l’achat local en Outaouais

Une nouvelle plateforme en ligne qui a comme mandat de faire la promotion de l’achat local en Outaouais verra le jour prochainement.

La nouvelle plateforme Contribuer local, mise sur pied par deux gatinois Kathleen Cryans et John Pomier, sera officiellement lancée « d’ici deux semaines ».

« Le but premier est de créer une identité régionale forte. On s’est rendu compte que les gens comprennent l’importance d’encourager l’achat local, surtout en temps de pandémie. On veut informer les gens de ce qui se fait déjà ici en Outaouais, parce que plusieurs n’en prennent pas conscience. Il y a plein de belles choses qui se font dans la région », explique Mme Cryans, en entrevue avec Le Droit.

« On veut unifier l’Outaouais. Ça peut paraître un peu morcelé, mais on ne veut pas seulement offrir ce service à la Petite-Nation, on veut toucher les commerces de Gatineau, du Pontiac et de tous les secteurs de la région. C’est certain que pour l’instant, on a plus de partenaires qui sont de la Petite-Nation, parce qu’on a les contacts dans ce secteur. »

Mme Cryans compare sa plateforme avec celle du Panier bleu dans lequel on retrouve une panoplie de produits fabriqués au Québec.

« Le Panier bleu, c’est québécois, ce qui est excellent, mais je trouvais que ça n’aidait pas la communauté locale à se promouvoir. Avec une plateforme comme celle-là, tout le monde en sort gagnant dans la région, autant les consommateurs que les producteurs. »

Contribuer local est plus qu’une plateforme de vente en ligne. Elle offre plusieurs services à ses usagers et offre aussi des outils pour que les entreprises puissent s’entraider entre elles.

« Avec la pandémie, les gens vont commencer à être habitués de recevoir leurs produits à la porte de leur domicile. Notre but, c’est de poursuivre sur cet élan après la crise. On veut vraiment être une plateforme de communication et d’entraide régionale. On veut que le consommateur ait du fun et qu’il augmente son pouvoir d’achat, mais on veut aussi que les commerces de la région puissent faire de la promotion. Ça ajoute un volet plus touristique, on veut que les gens de l’extérieur aussi viennent acheter nos produits d’ici. »

Même si la plateforme <em>Contribuer local</em> n’est pas officiellement lancée, les gens qui sont intéressés peuvent se rendre sur la page Facebook de Contrbuer local pour découvrir des produits de la région.

« Pour un certain montant mensuel, on offre plusieurs services aux entreprises. On fait de la livraison, on s’occupe de la promotion et d’autres services, mais on ne touche pas de pourcentage de la vente. Ces revenus leur appartiennent, on ne veut pas toucher à ça. »

Mme Cryans précise que la plateforme se veut aussi une façon de contribuer à la relance économique de la région, une fois que la crise sanitaire prendra fin. « On donne trois mois gratuits aux entreprises après la crise de la COVID-19. On veut aider ces entreprises-là à se repartir. »

En moins de deux semaines, Contribuer local a réussi à s’entendre avec une quarantaine de commerces et d’artisans de l’Outaouais afin de placer leurs produits en vitrine sur la plateforme.

Mme Cryans mentionne par ailleurs que des rencontres ont déjà eu lieu avec le préfet de la MRC de Papineau, Benoît Lauzon. D’autres rencontres avec des gens d’affaires d’un peu partout à travers la région auront aussi lieu au cours des prochaines semaines.

« Notre but ce n’est pas de faire la job de la Petite-Nation ou des autres secteurs. On est respectueux de ce qu’ils font. On veut apporter un service qui est complémentaire aux services qu’ils offrent déjà. »

Même si la plateforme n’est pas officiellement lancée, les gens qui sont intéressés peuvent se rendre sur la page Facebook de Contrbuer local pour découvrir des produits de la région.