« Cette avancée technologique canadienne élimine le besoin de mots de passe et empêche les pirates informatiques d'intercepter les connexions, de voler les informations de connexion et de s'introduire dans les réseaux ».

Une innovation qui met fin aux mots de passe

Une entreprise de Kanata vient de décrocher un contrat de 500 000 $ du gouvernement fédéral pour une innovation informatique qui accroît la sécurité et contribue à réduire le fardeau des mots de passe sur Internet.
L'entreprise inBay Technologies, de la promenade Terry-Fox à Kanata, a obtenu ce contrat pour sa solution idQ Trust as a Service qui sera mis à l'essai par Services Partagés Canada, responsable des systèmes de technologie de l'information du gouvernement fédéral.
« Cette innovation canadienne offre une sécurité informatique aux consommateurs et aux organisations en réduisant les risques de cyberattaques », a souligné Steven MacKinnon, secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement et député de Gatineau, accompagné de sa collègue Karen McCrimmon, de la circonscription de Kanata-Carleton.
Cette avancée technologique canadienne élimine le besoin de mots de passe et empêche les pirates informatiques d'intercepter les connexions, de voler les informations de connexion et de s'introduire dans les réseaux.
Le logo de l'entreprise inBay Technologies Inc.
En 2020, il est estimé que chaque utilisateur aura environ 200 comptes à gérer en ligne. Les problèmes de sécurité liés à des mots de passe répétitifs seront alors encore plus accentués.
« En raison de l'augmentation de la fréquence et de la sévérité des cyberattaques, il est essentiel que les organisations publiques et les entreprises protègent leurs applications électroniques en sécurisant les informations de connexion des utilisateurs contre le piratage informatique », souligne Shane Young, président-directeur général d'inBay Technologies Inc. 
L'entreprise de Kanata a mis au point un système breveté qui ne transmet aucune donnée confidentielle parce que les informations de l'identité des utilisateurs sont rendues anonymes et les adresses de courriel sont protégées par une voûte cryptée.
Le contrat a été octroyé en vertu du Programme d'innovation Construire au Canada destiné à aider les entreprises canadiennes à vendre leurs produits sur les marchés national et international. 
Plus de 235 sociétés ont obtenu 99 millions $ depuis 2010 grâce à ce programme. De ce nombre, 41 sont établies à Ottawa et ont décroché un total de 15 millions $ en contrats.