Le président de l'APICA, Éric Delage, tient entre ses mains la carte routière en question.
Le président de l'APICA, Éric Delage, tient entre ses mains la carte routière en question.

Une «carte routière» pour faire revenir les clients sur la Principale à Aylmer

Les commerces d’Aylmer apparaîtront sur une nouvelle «carte routière» conçue pour faire revenir chez eux les consommateurs et limiter les effets néfastes de la pandémie.

L’Association des professionnels, industriels et commerçants d’Aylmer (APICA) a mis son grain de sel dans l’économie du secteur en lançant une offensive publicitaire et quelques programmes de formation pour ses 135 membres.

La carte d’Aylmer dévoile les attractions et les commerces pouvant attirer les passants, tout favorisant la distanciation physique nécessaire à la lutte à la COVID-19.

Un balado sur les maisons patrimoniales d’Aylmer et les chemins d’eau de la région (l’Auberge Symmes, la marina) seront entre autres mis en valeur.

L’offensive publicitaire de l’APICA «Achetez Aylmer» vise à promouvoir ses quartiers jusqu’en septembre.

Des capsules vidéo sur les entreprises participantes seront diffusées sur les pages Facebook de l’APICA et sur achetezaylmer.ca, où la carte des commerces est déjà disponible.


« On espère que la Ville va nous permettre de transformer une partie de la rue Principale pour en faire un sens unique à certaines heures de la journée, afin que les passants puissent y circuler et donner davantage de visibilité à nos commerçants. »
Éric Delage, président de l'APICA

Le président de l’organisme, Éric Delage, espère obtenir l’aval de la Ville de Gatineau dans un projet d’animation ambulante de la rue Principale. Cette idée vise à améliorer l’ambiance tout en évitant les attroupements en un même endroit.

L’autre souhait des commerçants est de voir un tronçon de la rue Principale être transformé temporairement en sens unique.

«On espère que la Ville va nous permettre de transformer une partie de la rue Principale pour en faire un sens unique à certaines heures de la journée, afin que les passants puissent y circuler et donner davantage de visibilité à nos commerçants», a commenté M. Delage.