Les premiers locataires du futur complexe pour retraités autonomes, dont la première pelletée de terre a eu lieu lundi, pourront emménager à l’automne 2020.

Un tout premier complexe d’habitations dans la zone commerciale du Plateau

Un pas de plus vient d’être franchi en vue d’un changement de visage du noyau commercial du Plateau, dans le secteur Hull, avec la toute première incursion dans la région du promoteur immobilier Groupe Sélection.

L’entreprise lavalloise a procédé lundi à la première pelletée de terre pour les travaux de construction d’un complexe pour retraités autonomes de 11 étages comprenant 306 unités de logement à proximité des magasins Canadian Tire et IGA, sur le boulevard du Plateau. La parcelle de terrain, où aucun nouveau commerce ne s’est installé, a été acquise à First Capital au début de l’année 2018.

L’édifice, érigé au coût de 60 millions $ et dans lequel on retrouvera diverses aires communes et 27 unités de soins, se veut la première de deux phases d’un projet immobilier « intergénérationnel d’appartements locatifs qui totalisera à terme plus de 113 millions $ en investissements », selon la compagnie. Le futur second bâtiment pourra entre autres accueillir des familles.

« Notre projet s’inscrit dans une nouvelle mode au chapitre de l’immobilier, c’est-à-dire de prendre des endroits où il y a énormément d’offres commerciales puis y installer des édifices résidentiels, pour y faire un genre de mixité. Ce projet s’inscrit vraiment dans cette mouvance-là. Notre clientèle est dynamique et mobile, tout sera à proximité », affirme la vice-présidente affaires publiques et communications corporatives, Mylène Dupéré.

On prévoit que les premiers locataires pourront y emménager à l’automne 2020.

La maquette du projet immobilier de Groupe Sélection

Comptant une cinquantaine de complexes d’habitation au Canada et aux États-Unis, l’entreprise soutient qu’une percée dans la région de la capitale fédérale était incontournable pour sa croissance. « Le marché en général est encore en expansion au Québec, et ce sera le cas pour encore plusieurs années, avec le vieillissement de la population. Ça nous permet également de nous rapprocher de l’Ontario. D’ailleurs, on va avoir deux autres complexes qui vont ouvrir à Ottawa », dit-elle.

Un projet de 120 M$ sur le chemin Innes, dans le secteur Orléans, permettra d’ériger deux bâtiments résidentiels. L’ouverture du premier est envisagée pour l’hiver 2020. En partenariat avec l’entreprise SmartCentres, Groupe Sélection prévoit aussi construire un complexe à usage mixte de 150 M$ à l’angle de l’avenue Clyde et du chemin Baseline, dans l’ouest de la capitale. Les premiers locataires y seront accueillis à l’été 2021.

Rappelons que devant la perte de vigueur des smartcenters à Gatineau comme ailleurs en sol nord-américain, la conseillère municipale Maude Marquis-Bissonnette avait demandé l’an dernier une modification au plan d’urbanisme dans une partie de ce secteur commercial afin de permettre la construction de ces tours d’habitation. Un Plan d’intégration et d’insertion architecturale (PIIA) adopté en 2013 prévoyait la construction de 19 nouveaux bâtiments commerciaux à l’ouest du boulevard des Grives, mais cinq ans plus tard, seulement dix commerces y avaient été construits et il ne semblait pas y avoir d’intérêt pour continuer le développement. Le terrain a donc été vendu à Groupe Sélection.