Un marché public comme celui qu'on retrouve dans le Vieux-Hull pourrait voir le jour sur le Plateau dès cet été.

Un projet de marché public dans le Plateau

Un marché public autour duquel graviteraient diverses activités familiales pourrait voir le jour cet été au parc Central, dans le quartier du Plateau à Gatineau.

Même si la concrétisation du projet n’est pas encore confirmée pour l’été 2018, la directrice du Marché Vieux-Hull, Dominique Myre, confie avoir bon espoir de pouvoir le lancer dès le mois de juin. Mme Myre et son équipe s’affairent présentement à faire du recrutement auprès de producteurs, de transformateurs et d’artisans dans le but d’en réunir une dizaine au futur Marché du Plateau.

La création de ce marché se ferait sous forme de projet pilote grâce à du financement provenant du budget discrétionnaire de la conseillère municipale du Plateau, Maude Marquis-Bissonnette, qui en avait fait un engagement électoral.

Cette dernière estime que « les chances sont très bonnes » que le marché puisse voir le jour dès cet été. « J’ai commencé à travailler rapidement là-dessus dès le début de mon mandat, mais à ce stade-ci, tout n’est pas ficelé, précise Mme Marquis-Bissonnette. [...] C’est clair qu’on met tous les efforts pour que ça arrive dès cet été. »

Selon le plan de match actuel, le Marché du Plateau se tiendrait tous les samedis, entre 10h et 15h, de juin à la mi-octobre. En considérant qu’il y a « une masse d’au moins 20 000 personnes dans le Plateau », Dominique Myre estime que ce projet se veut « un arrimage naturel avec le Marché Vieux-Hull ».

En s’installant au parc Central, Mme Myre croit pouvoir attirer des résidents qui ne fréquentent pas le Marché Vieux-Hull, ouvert les jeudis en journée.

Une certaine partie de la clientèle pourrait toutefois être « la même que pour les marchés du Vieux-Hull et du Vieux Aylmer ». « C’est pour ça qu’on veut essayer de développer quelque chose de différent », souligne-t-elle.

Des activités pour les enfants seraient au programme. Des ateliers pour leur montrer comment faire leur lunch et des « petits cours d’art culinaire » sont notamment sur la table, a fait savoir Mme Myre.

La directrice de Marché Vieux-Hull a indiqué que si le projet du Plateau voit le jour cet été, les activités se dérouleront à l’entrée du parc Central, non loin des sections où se trouvent le parc de planches à roulettes et les jeux d’eau.

Mme Marquis-Bissonnette note de son côté que « la vision à long terme » du projet prévoit que le marché s’installera sur la future place publique du village urbain. La bibliothèque du Plateau, dont la construction doit commencer cette année, sera également dans ce secteur.