Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
En mars 2021, c'est 4395 nouveaux chantiers qui ont été entamés dans la province, soit un bond de 55 % comparativement à mars 2020.
En mars 2021, c'est 4395 nouveaux chantiers qui ont été entamés dans la province, soit un bond de 55 % comparativement à mars 2020.

Un 5e mois de croissance pour la construction neuve au Québec

Jessica Beauplat
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
La construction résidentielle a connu une forte croissance en mars pour le cinquième mois consécutif, selon ce qu'a rapporté lundi l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ).

Le premier trimestre s'est clos avec une hausse de 54 % par rapport à l'exercice précédent, ce qui représente 13 041 nouvelles constructions pour les trois premiers mois de l'année.

En mars 2021 c'est 4395 nouveaux chantiers qui ont été entamés dans la province, soit un bond de 55 % comparativement à mars 2020.

Cette augmentation observable dans toutes les régions de la province fait suite à des hausses de 59 % en février et de 39 % en janvier.

Le directeur du service économique de l'Association, Paul Cardinal, prévoyait un recul pour les mises en chantier pour l'ensemble de l'année 2021. Mais la vigueur du marché depuis le début de l'année ne fait que prouver le contraire.

La construction de maisons unifamiliales est toujours aussi populaire et a connu une croissance de 90 %.

Habitations multiples en hausse

Le logement collectif n'est pas en reste. Il a grimpé de 50 %. M. Cardinal se dit «agréablement surpris» de cette croissance notée particulièrement dans les centres urbains et qui touche autant les condos que les habitations locatives.

Du côté de la ville de Montréal, 2304 nouvelles unités ont été construites en mars comparativement à 1072 à la même période l'an dernier, un bond de 107 %.

M. Cardinal avance que la hausse des habitations multiples dans la métropole est en partie attribuable au nouveau Règlement pour une métropole mixte aussi connu sous le nom de règle du 20/20/20.

Cette règle aurait précipité des promoteurs à démarrer leurs projets avant son entrée en vigueur, le 1er avril. La délivrance de permis de construction est désormais encadrée pour les immeubles de cinq logements et plus en vertu de certaines conditions.

Le promoteur doit notamment inclure un pourcentage de logements sociaux et abordables dans le projet, ce qui a suscité la grogne non seulement de certains promoteurs, mais également d'experts en urbanisme qui n'y voient pas une solution pérenne pour répondre au problème de logements abordables.

Logements locatifs en hausse

Par ailleurs, le directeur du service économique de l'APCHQ s'étonne de constater le dynamisme de la construction dans le secteur des logements locatifs, qui a augmenté de 41 %, et ce, partout au Québec. À noter que ce sont toutefois des habitations haut de gamme pour la plupart.

M. Cardinal s'attendait à ce que la demande ralentisse dans ce créneau alors que la pandémie a freiné les déplacements des étudiants et des travailleurs étrangers notamment.

Il laisse d'ailleurs présager que la croissance dans ce segment risque de s'atténuer au fil des prochains mois.

Forte croissance à Trois-Rivières

Des six régions métropolitaines du Québec, Trois-Rivières a connu la plus forte progression le mois dernier. Elle est passée d'un repli de 59 % en février 2021 à une hausse fulgurante de 450 % sur son territoire en mars 2021, comparativement à la même période l'an dernier.

Les hausses enregistrées dans les régions métropolitaines de Montréal et de Gatineau sont de 69 % et 64 % respectivement. La croissance a également été au rendez-vous du côté de Québec (+27 %) et de Sherbrooke (+16 %) et dans les plus petites agglomérations, en dehors des régions métropolitaines (47 %).

En février les nouvelles constructions avaient reculé dans la région du Saguenay. On en compte 26 pour le mois de mars 2021, comparativement à aucune pour la même période l'année précédente.

Aucune région n'a connu de repli le mois dernier.

Cet article a été produit avec l'aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.