Les revenus du Groupe TVA se sont chiffrés à 140,8 millions $ au plus récent trimestre.

TVA réduit sa perte de moitié

Le Groupe TVA (TSX:TVA.B) a réduit sa perte de moitié au troisième trimestre, ce qu’il a attribué notamment à la hausse des revenus d’abonnements du réseau TVA Sports et des revenus du Réseau TVA, ainsi qu’à la présence de nombreuses productions cinématographiques à Montréal.

La division de Québecor (TSX:QBR.B) a affiché une perte nette attribuable aux actionnaires de 15,3 millions $, soit 35 cents par action, pour le trimestre clos le 30 septembre. En comparaison, elle avait réalisé une perte nette de 32,5 millions $, ou 75 cents par action, pendant la même période l’an dernier.

Les revenus du Groupe TVA se sont chiffrés à 140,8 millions $ au plus récent trimestre, un chiffre d’affaires en hausse de sept pour cent par rapport à celui de 131,6 millions $ d’un an plus tôt.

Le bénéfice d’exploitation ajusté du secteur de la télédiffusion et de la production a bondi de près de 77 pour cent pour atteindre 19,9 millions $, ce que l’entreprise a attribué, notamment, à la croissance des revenus d’abonnements du réseau TVA Sports et à l’augmentation des produits d’exploitation du Réseau TVA. Les revenus publicitaires de l’ensemble de ce secteur ont notamment grimpé de 11 pour cent par rapport au troisième trimestre de 2016.

Le secteur des services cinématographiques et audiovisuels a pour sa part profité d’un plus fort volume d’activités, ce qui a fait grimper son bénéfice d’exploitation de près de 164 pour cent à 9,8 millions $.

Du côté des magazines du Groupe TVA, la tendance à la baisse des revenus d’exploitation, en particulier les revenus publicitaires, s’est poursuivie et le bénéfice d’exploitation de ce secteur a diminué de 44 pour cent à 3,2 millions $.

Les investisseurs ont bien accueilli les résultats de l’entreprise et son action a pris vendredi 35 cents, soit 9,5 pour cent, à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 4,05 $.