Les robots n’ont pas encore remplacé l’humain dans les milieux de travail, mais ils pourraient grandement contribuer au problème de main-d’œuvre, notamment dans l’industrie agroalimentaire.
Les robots n’ont pas encore remplacé l’humain dans les milieux de travail, mais ils pourraient grandement contribuer au problème de main-d’œuvre, notamment dans l’industrie agroalimentaire.

Troupeaux de robots dans l’industrie agroalimentaire

Claudia Blais-Thompson
Claudia Blais-Thompson
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Les robots n’ont pas encore remplacé l’humain dans les milieux de travail, mais ils pourraient grandement contribuer au problème de main-d’œuvre, notamment dans l’industrie agroalimentaire. C’est ce que croit le président-directeur général de Allied Scientific Pro, Steeve Lavoie, qui tente d’intégrer le marché grâce à des technologies comme le robot collaboratif aussi appelé le cobot.