La pandémie pousse certains locataires à demander un renouvellement de bail de deux ans, plutôt que cinq ou 10 ans.
La pandémie pousse certains locataires à demander un renouvellement de bail de deux ans, plutôt que cinq ou 10 ans.

Espaces à bureaux: et si la catastrophe annoncée n’avait pas lieu?

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Désertés pendant la pandémie après qu’une majorité de gens se soient retrouvés en télétravail, les espaces à bureaux ont-ils un avenir maintenant que les travailleurs ont découvert les joies du travail de la maison?