Le maire Maxime Pedneaud-Jobin était entouré de Jeffrey MacHan, du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, de Jean Lepage, d'ID Gatineau, de Michel Merleau, préfet de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, et de Denis Harrisson, recteur de l'UQO, lors du lancement du portail monGPS.ca.

Faciliter la vie des entrepreneurs

Les entrepreneurs établis et en devenir de la région peuvent désormais trouver en quelques clics la bonne ressource pour les accompagner dans leur projet d'affaires grâce au portail monGPS.ca dont le lancement en grande pompe a eu lieu mardi après-midi, à l'Université du Québec en Outaouais.
La nouvelle plateforme régionale numérique, gérée par ID Gatineau et chapeautée par la Table d'action en entrepreneuriat de l'Outaouais, propose de faciliter la vie aux entrepreneurs et démarreurs d'entreprises en offrant sur le même site Web l'éventail de services d'environ une cinquantaine d'intervenants en provenance des quatre coins de l'Outaouais, autant des organismes de développement économique, des services municipaux, des centres de recherche, des incubateurs, des chambres de commerce que des institutions scolaires.
Il s'agit du premier portail du genre à voir le jour au Canada, a indiqué le directeur général d'ID Gatineau, Jean Lepage. 
Le modèle, inspiré d'une initiative lancée il y a une dizaine d'années à Kansas City et exporté dans une vingtaine de pays à travers le globe, se différencie des autres bottins semblables par le fait qu'une masse importante d'organisations travaillent en collaboration au bénéfice des entrepreneurs. Chacun des 48 intervenants participant à la plateforme est responsable de mettre à jour son profil et ses données.
« Le moteur de recherche permet d'arriver à bien identifier les besoins des entrepreneurs. En plus, l'entrepreneur tombe directement sur la personne-ressource qui peut l'aider plutôt que d'être redirigé vers un site Web général. Qu'est-ce qui frustre le plus les entrepreneurs, c'est quand ils tombent sur un site Web et qu'ils ne sont pas capables de parler directement à la bonne personne. Avec le portail, on a les coordonnées de la bonne personne-ressource », a expliqué M. Lepage, à propos de la particularité de ce nouvel outil dont le coût d'élaboration se chiffre sous la barre des 20 000$.
La plateforme permettra également aux acteurs du milieu économique de travailler en complémentarité. La force du nombre de partenaires servira notamment à éviter les bris de services, a ajouté M. Lepage.
Selon les données fournies par ID Gatineau, on compte plus de 7000 entreprises existantes sur le territoire de l'Outaouais de même que plus de 23 000 personnes actuellement en démarche pour créer une nouvelle entreprise ou pour reprendre les rênes d'une entreprise déjà établie. À peine 20 % de ces 30 000 entrepreneurs utilisent les services d'aide qui sont à leur disponibilité.
Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin a parlé hier d'un « moment charnière » pour la « construction d'une culture entrepreneuriale » dans la région avec l'arrivée de ce moteur de recherche.
« C'est vraiment un effort régional. Tout le monde est là et c'est important parce qu'on a des gens d'affaires qui ont les pieds dans le monde rural et dans le monde urbain. La plupart des partenaires ont une mission régionale même s'ils sont situés territorialement à Gatineau. Pour moi, c'est un des aspects les plus intéressants de ce projet », a-t-il lancé.
En plus d'offrir un moteur de recherche aux gens d'affaires, monGPS.ca mettra à la disposition des utilisateurs une section d'actualité économique ainsi qu'un calendrier proposant les formations, ateliers, conférences et autres activités de réseautage à venir en Outaouais.