Le restaurant Boston Pizza du Vieux-Hull vient d’écoper d’une sanction de 6500 $ pour avoir « toléré la présence » de sept bouteilles de spiritueux n’ayant pas été acquises de manière conforme.

Sanction de 6500$ pour le Boston Pizza du Vieux-Hull

Le restaurant Boston Pizza du Vieux-Hull vient d’écoper d’une sanction de 6500 $ pour avoir « toléré la présence » de sept bouteilles de spiritueux n’ayant pas été acquises de manière conforme.

Dans une décision rendue le 21 février dernier, la Régie des alcools, des cours et des jeux (RACJ) du Québec indique que c’est lors d’une « inspection systématique » effectuée en avril 2017 que le Service de police de la Ville de Gatineau a saisi sept bouteilles qui ne portaient pas le timbre de la Société des alcools du Québec dans le restaurant situé au 179, promenade du Portage.

Le président de la compagnie titulaire du permis d’alcool du Boston Pizza, Nader Dormani, a admis la présence de ces bouteilles, tout en affirmant à la RACJ qu’elles n’avaient pas été achetées par son entreprise.

« Il ne sait pas comment ces bouteilles ont été introduites dans l’établissement, lit-on dans la décision de la RACJ. La seule explication plausible est que ces bouteilles auraient pu être apportées par l’organisateur d’une promotion de “mixologie” membre du groupe Bell Média. » M. Dormani supposait ainsi que les bouteilles avaient « été introduites accidentellement » dans l’établissement.

« Même en supposant que ces bouteilles aient été apportées par le promoteur à l’insu de la titulaire [du permis], il n’en demeure pas moins qu’elles sont demeurées dans l’établissement pendant un mois », souligne-t-on dans la décision de la RACJ, qui a donc imposé une sanction administrative pécuniaire de 6500 $ à l’entreprise.