Le vice-président exécutif chez RONA Proximité était de passage au magasin de Lévis, vendredi, pour inaugurer le nouveau concept du détaillant. La facture des travaux a été de 2,5 millions $.

RONA offrira la livraison par colis

Après l’enseigne Réno-Dépôt, RONA offrira également en 2018 aux consommateurs la possibilité de se faire livrer par la poste leurs marchandises, a appris Le Soleil.

En octobre, Lowe’s Canada annonçait dans le cadre de son virage numérique le déploiement à travers le pays d’un service de livraison de colis à domicile pour sa bannière Réno-Dépôt. La chaîne de quincailleries s’est associée avec Purolator et Postes Canada dans cette aventure. 

Maintenant, la société américaine souhaite intégrer cette nouvelle offre à son programme de commerce électronique chez RONA. Les commandes seront expédiées dans un délai de 48 heures.

«Le commerce électronique prend de plus en plus de place. C’est énorme. Nous avons doublé nos chiffres», indique Serge Éthier, vice-président exécutif chez RONA Proximité. «Nous faisons présentement du click and collect et de la livraison par camion. À partir du printemps 2018, il va y avoir de la livraison par colis. Il faut savoir s’adapter aux consommateurs», poursuit le patron. 

Ce dernier n’est toutefois pas en mesure de cibler une date précise pour le lancement. Des travaux visant à moderniser certains systèmes informatiques de marchands affiliés sont en cours.

Métamorphose

Vendredi, Le Soleil a visité le nouveau concept de magasin RONA, installé au 1415, rue Métivier, à Lévis. L’investissement a été de 2,5 millions $ pour la succursale âgée de 17 ans. Il s’agit du deuxième magasin de la chaîne, après celui de Longueuil, à subir une cure de jouvence. 

Une quinzaine de points de vente — petites et moyennes surfaces ou ce qu’on nomme dans leur jargon un magasin de proximité — à travers le Canada adopteront d’ici 2019 les nouveaux standards de la compagnie, entre autres davantage d’aires ouvertes et une meilleure luminosité. La facture totale du chantier devrait avoisiner les 40 millions $, estime la direction.

«Nous avons choisi Lévis pour faire des rénovations, car nous évaluons l’âge et le potentiel de l’endroit», explique M. Éthier, précisant qu’un magasin de Boucherville sera aussi métamorphosé ainsi que le RONA Québec situé sur le boulevard de l’Ormière. 

Une dizaine d’autres succursales à travers le pays seront annoncées au cours des prochains mois. Aucune ouverture ne figure toutefois à l’échéancier pour 2018.

«Dans nos magasins de proximité, entre 40 et 50 % de nos produits sont vendus à des professionnels», souligne le vice-président, pour expliquer certains changements dans l’inventaire et l’ajout d’un comptoir dédié aux entrepreneurs à Lévis.

Dans cette nouvelle succursale, où les travaux ont duré huit semaines, les produits saisonniers ainsi que les électroménagers sont à l’avant-plan. L’espace services-conseils a également été bonifié afin d’offrir la possibilité aux clients de réaliser «un projet du début à la fin». «On souhaite offrir une solution complète», dit M. Éthier. 

Nouvelles réalités

Ce dernier précise aussi avoir revu en partie son offre de produits afin de répondre aux nouvelles réalités du marché de la rénovation. «Aujourd’hui, avec les aires ouvertes dans les résidences, c’est beaucoup moins de moulures et de murs. Pour les lumières, c’est des encastrées. On vend aussi moins de peinture», énumère celui qui travaille dans le commerce de détail depuis une trentaine d’années.

Rappelons que Lowe’s (NYSE : LOW) avait acheté en 2016 ces deux détaillants de matériaux de construction dans une transaction de 3,2 milliards $.

Pour le RONA L’Entrepôt de Québec, près des Galeries de la Capitale, aucun plan de modernisation ne figure «à court terme» dans les cartons. Les propriétaires de l’enseigne avaient toutefois mentionné en 2016 que les grandes surfaces (+ 100 000 pieds carrés) allaient être transformées en Lowe’s, dont l’offre pour des projets «clé en main» est plus importante. 

«Pour l’instant, c’est un RONA, mais je ne peux pas dire pour le futur», conclut M. Éthier.

Chez Réno-Dépôt, la bannière a récemment inauguré un nouveau prototype de magasin du côté de Sherbrooke. Il s’agit d’une transformation d’une succursale RONA L’Entrepôt.

***

RONA DE LÉVIS EN CHIFFRES

- 2,5 millions $ d’investissement

- 8 semaines de travaux

- 70 employés

- 46 615 pieds carrés de superficie du magasin

- 48 159 pieds carrés de superficie pour la cour à bois extérieure

Source : RONA