Rogers Communications a indiqué mercredi qu’il ouvrirait un nouveau laboratoire d’innovation à Waterloo, en Ontario, en septembre, afin de faire progresser la commercialisation des réseaux sans fil de cinquième génération, qui commenceront à être exploités l’an prochain.

Rogers ouvrira un laboratoire du 5G dans la région de Waterloo

WATERLOO, Ont. - Rogers Communications a indiqué mercredi qu’il ouvrirait un nouveau laboratoire d’innovation à Waterloo, en Ontario, en septembre, afin de faire progresser la commercialisation des réseaux sans fil de cinquième génération, qui commenceront à être exploités l’an prochain.

L’initiative comprend un partenariat de trois ans avec Communitech, qui promeut et soutient la région de Waterloo en tant que communauté pour les entreprises en démarrage innovantes et les grands acteurs du secteur technologique.

Rogers affirme que les activités de son laboratoire de Waterloo seront complémentaires à d’autres travaux de recherche sur la 5G effectués à l’Université de la Colombie-Britannique.

La société établie à Toronto, qui possède l’un des trois réseaux sans fil nationaux au Canada, ainsi que des activités de câblodistribution, d’internet et des médias, collabore également avec le fournisseur suédois de réseau 5G Ericsson.

Les réseaux sans fil 5G devraient transporter beaucoup plus de trafic de données que les réseaux 4G actuels, ouvrant un plus grand éventail d’utilisations pour la collecte et la transmission d’informations par l’entremise d’appareils connectés.

Selon Rogers, le laboratoire d’innovation de Waterloo l’aidera à faire le pont entre le potentiel conceptuel de la technologie et celui de la commercialisation.