Restaurant Brands détient notamment les bannières Tim Hortons, Burger King et Popeyes.

Restaurant Brands souhaite compter plus de 40 000 établissements

La société mère des cafés Tim Hortons a indiqué mercredi qu’elle espérait que ses trois chaînes de restauration puissent se dénombrer à plus de 40 000 établissements dans le monde au cours des huit à dix prochaines années.

«Quarante mille restaurants dans le monde nous placeront parmi les plus grandes entreprises de restauration du monde», a fait valoir mercredi le chef de la direction de Restaurant Brands International (RBI), Jose Cil, lors de la première journée des investisseurs de l’entreprise, à New York.

RBI, qui détient également les bannières Burger King et Popeyes, compte actuellement environ 26 000 établissements.

«Si vous nous le demandez, nous n’en sommes toujours qu’aux débuts de cette excitante croissance», a-t-il affirmé.

Pour atteindre cet objectif, RBI devrait ajouter à son réseau environ 1400 restaurants chaque année au cours de la prochaine décennie, a souligné le chef de l’exploitation, Josh Kobza. La société a ouvert plus de 1300 nouveaux sites par année en 2017 et 2018, principalement des succursales de Burger King.

RBI a souligné qu’elle ouvrait l’équivalent d’un nouveau restaurant toutes les sept heures.

Pour la bannière Tim Hortons, la Chine a été identifiée comme une bonne occasion de croissance. La société a ouvert son premier café en Chine en février et en a depuis ouvert trois autres avec son principal partenaire franchisé. Il prévoit d’ouvrir plus de 1500 cafés dans le pays d’ici 10 ans.

«Il s’agit d’un énorme marché de consommateurs où la consommation de café par habitant augmente d’environ 15 % par année», a noté le président de Tim Hortons, Alex Macedo.

La «viande» d’origine végétale arrive chez Tim

En plus de ses plans d’expansion, Tim Hortons a également annoncé mercredi s’être ralliée à la tendance des protéines d’origine végétale.

La chaîne a lancé mercredi un projet pilote portant sur trois sandwichs pour le petit-déjeuner garnis de saucisses végétariennes Beyond Meat, qui sont désormais offerts dans certaines succursales. Elle pourrait éventuellement les commercialiser partout au Canada d’ici la fin de l’été, tout dépendant du résultat de ses tests.

La société a mis à l’essai dans certains établissements américains de Burger King le hamburger Impossible, une autre offre d’origine végétale, et envisage d’élargir l’offre à l’échelle nationale.

Plusieurs sociétés de restauration tentent actuellement d’augmenter leurs options de protéines à base de plantes.

La chaîne de burger A&W a commencé à vendre des hamburgers américains à base de plantes Beyond Meat l’année dernière et des sandwichs de déjeuner avec des boulettes végétariennes plus tôt cette année.

La semaine dernière, l’ontarienne Recipe Unlimited, propriétaire notamment des rôtisseries St-Hubert et de la chaîne Swiss Chalet, a annoncé qu’elle lancerait en juin un hamburger végétarien de Lightlife Foods, un concurrent de Beyond Meat. Le hamburger Lightlife sera en vente dans 70 établissements Kelsey’s Original Roadhouse à compter du 3 juin.