L’usine de Produits forestiers Résolu (PFR) à Gatineau est épargnée par l’ordonnance du gouvernement du Québec que soit fermées jusqu’au 13 avril toutes les entreprises jugées non essentielles afin de lutter contre la propagation de la COVID-19.

Résolu: l’usine de Gatineau essentielle

L’usine de Produits forestiers Résolu (PFR) à Gatineau est épargnée par l’ordonnance du gouvernement du Québec que soit fermées jusqu’au 13 avril toutes les entreprises jugées non essentielles afin de lutter contre la propagation de la COVID-19.

«Notre usine est considérée comme un service essentiel à cause des journaux. Ici à Gatineau, nous produisons du papier journal, donc l’usine de Gatineau n’est pas fermée», a expliqué mardi soir le président de la section locale 142 du syndicat Unifor, Alain Côté.

La situation est toutefois différente pour l’entreprise forestière au Saguenay-Lac-Saint-Jean alors que les usines de Dolbeau-Mistassini, de Saint-Prime et de Larouche ferment leurs portes à minuit mardi, et le 1er avril dans certains cas. La machine #9 d’Alma arrêtera également mardi. Plus de 200 travailleurs sont touchés par cette mesure dans cette région.

Résolu s’attend à poursuivre ses activités dans tous ses secteurs d’activité - pâte, papier tissu, produits du bois et papier - au Canada et aux États-Unis, a indiqué l’entreprise dans un communiqué publié en début de soirée, mardi. Cependant, la compagnie s’attend à prendre certaines mesures temporaires pour réduire son activité en fonction de l’importance de la demande correspondant aux besoins essentiels pendant la durée de la crise. PFR ajustera sa capacité de manière dynamique en fonction des conditions et de l’évolution rapide de la situation.

«Nous vivons des moments sans précédent, a déclaré Yves Laflamme, président et chef de la direction. La situation liée à la COVID-19 évolue très rapidement alors qu’un sentiment de stress et d’inquiétude s’empare de tout le monde. Je tiens à remercier tout particulièrement nos employés pour leur soutien : votre travail acharné et votre dévouement sont particulièrement appréciés étant donné l’incertitude qui pèse actuellement sur l’économie.»

Résolu a mis en œuvre des mesures spéciales pour minimiser la propagation du virus dans ses établissements.

Avec Laura Lévesque, Le Quotidien