Québec prête 5 millions$ à Fortress pour le maintien des activités à l'usine de Thurso

Fortress Global vient d’obtenir un prêt de 5 millions de dollars du gouvernement du Québec afin de l’aider à maintenir à court terme ses activités à son usine de Thurso.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon, a annoncé jeudi une aide gouvernementale de 5 millions de dollars issue du programme ESSOR pour l’entreprise dont l’usine emploie 323 travailleurs à Thurso. Ce prêt permettra à Fortress Global de « renflouer son fonds de roulement et de mettre en place un plan de restructuration financière qui inclura une recapitalisation », a souligné le ministre par voie de communiqué.

À LIRE AUSSI: Appel à l’aide de Fortress

« Un arrêt des activités de l’usine de Fortress à Thurso aurait des répercussions majeures sur l’économie locale et régionale. Le gouvernement a choisi d’intervenir pour maintenir les 323 emplois de l’usine, sans compter ceux de ses fournisseurs. Nous avons confiance que cette aide permettra à Fortress de mettre en place les solutions qui assureront sa pérennité », a déclaré M. Fitzgibbon.

Tributaire des aléas du marché international secoué par la guerre commerciale qui sévit entre les États-Unis et la Chine, Fortress Global, qui produit tous les jours 500 tonnes de pâte dissolvante, doit jongler depuis la dernière année avec un recul de 25 % du prix de vente de la cellulose.

Il y a deux semaines, les dirigeants de Fortress Global avaient lancé publiquement un appel à l’aide, annonçant du même souffle le lancement d’une campagne de financement afin de permettre à l’entreprise de se sortir de sa mauvaise posture. 

Le président de Fortress Global, Giovanni Iadeluca, a salué jeudi le soutien financier accordé par Québec. Ce dernier a également confirmé au Droit qu’un prêt supplémentaire de 10 millions de dollars, déposé sur la table par Investissement Québec, était en attente d’être approuvé par le provincial. 

M. Iadeluca se veut rassurant et affirme que les emplois seront maintenus à Thurso. Aucune fermeture d’installation, même temporaire, ne pointe à l’horizon, a-t-il réitéré.

« Ces 5 millions de dollars vont nous aider à court terme. Avec l’autre 10 millions, on va assurer une meilleure reprise à moyen terme jusqu’à ce que nous ayons une augmentation des prix de la cellulose », a-t-il dit. 

Les tensions commerciales entre Pékin et Washington ont engendré une baisse des prix de l’ensemble des produits textile depuis l’hiver dernier, a précisé ce dernier.

« Le mois d’août a été le deuxième meilleur mois de production de tous les temps chez Fortress. Le problème n’est pas un problème d’opération d’usine. C’est le prix qui fait en sorte que même avec des productions records, nous arrivons difficilement à en tirer profit. Nous avons besoin d’une aide temporaire durant cette période difficile de prix baissier. Nous, comme les gens de l’industrie, sommes confiants que les prix vont reprendre », a mentionné M. Iadeluca.