Les quatre nouveaux membres du Temple de la renommée du RGA sont Richard Ferland (Banque Nationale du Canada), Frank Jarawan (Brûlerie Alladin), Chantal Beauvais (Université Saint-Paul) et Jean-Alain Lapensée (La Binerie Plantagenet). Ils sont accompagnés à droite du président du RGA, Yves Ducharme.

Quatre nouveaux membres intronisés au Temple de la renommée du RGA

Un nouveau membre du Temple de la renommée du Regroupement des gens d’affaires (RGA) de la capitale nationale a souligné à double trait lors de son intronisation l’importance d’acheter des produits locaux.

« Si vous n’aviez pas acheté local, je ne serais pas ici pour vous parler », a lancé le propriétaire de la Binerie Plantagenet, Jean-Alain Lapensée, lors du Gala 2019 du RGA qui s’est déroulé vendredi soir au Musée des beaux-arts du Canada.

En entrevue avec Le Droit, l’homme d’affaires de l’Est ontarien, qui a acheté l’entreprise de son père alors qu’il n’avait que 23 ans, a d’ailleurs mis l’accent sur l’importance qu’a l’achat local pour l’émancipation des communautés et pour la croissance des entreprises.

« J’ai 45 employés, dont quinze à temps complet. Si on achète local, ces gens achètent ensuite des maisons dans notre région. Ils vont dépenser dans notre coin. S’ils commencent à acheter ailleurs, ce sont les emplois locaux qui seront en péril », a noté M. Lapensée, qui a aussi fait mention de l’importance que les entreprises locales s’encouragent entre elles en achetant leurs produits et services.

M. Lapensée a été honoré dans la catégorie Entrepreneur PME. Trois autres personnes ont été intronisées au Temple de la renommée du RGA, organisation qui souffle cette année ses 35 chandelles. Il s’agit du fondateur de la Brûlerie Alladin, Frank Jarawan (catégorie Entrepreneur microentreprise), de la rectrice de l’Université Saint-Paul, Chantal Beauvais (catégorie Dirigeante, secteur public) et du vice-président affaires, services aux entreprises de la Banque Nationale du Canada - Ontario Est/Outaouais, Richard Ferland (catégorie Dirigeant, secteur privé).

Le templier Richard Ferland est impliqué dans le RGA depuis de nombreuses années, ce qui lui a permis de connaître des gens, de tisser des liens et de créer des amitiés, a-t-il indiqué.

« J’accepte le prix avec une certaine distance, car le succès est quelque chose qu’il faut recommencer chaque jour. C’est tributaire des gens qui nous entourent chaque jour », a-t-il philosophé avant de remercier sa conjointe et de signaler que le succès vient aussi avec les collaborateurs externes comme des comptables et des avocats.

Le RGA a aussi reconnu trois futurs templiers, soit Catia Céméus, directrice générale et fondatrice de Planification d’événements Kimdja ; Matthew Leblanc, directeur régional, Groupe Investors, et Valérie St-Jean, présidente-directrice générale, 4éléments.

Le président du RGA, Yves Ducharme, a tenu à saluer le succès des quatre lauréats et de trois futurs templiers.

« Votre succès, vous l’avez obtenu tout en faisant vos affaires en français dans la capitale nationale. La francophonie dans le monde des affaires, c’est une question de valeur », a-t-il précisé.

« Les personnes qui sont intronisées auront marqué l’imaginaire collectif de la région à tout jamais. Elles ont fait de notre région un endroit dynamique et créatif où il fait bon vivre », a continué M. Ducharme, tout en précisant que la capitale nationale ne serait pas la même sans ces personnes, sans ces entreprises et sans l’université.