Les technologies à surveiller en 2021

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

L’année 2020 aura bien évidemment laissé une marque inattendue et amené un grand nombre d’entreprises à s’ajuster rapidement et faire preuve de créativité et de détermination pour affronter cette période de turbulence sans précédent qui, malheureusement, n’est pas encore derrière nous.

Des entreprises ont notamment adopté de nouvelles façons de continuer à vendre leurs produits, grâce principalement au commerce en ligne, ou encore de poursuivre leurs activités en misant sur le travail à distance. Or, l’adoption et la mise en place de technologies à un rythme record se poursuivront à nouveau en 2021, prévoit Dominik Wee, responsable des activités mondiales de Google Cloud, dans un article du magazine Industry Week dans lequel il recense cinq tendances à surveiller.

L’engouement pour l’intelligence artificielle (IA) s’accentuera et aura même un rôle essentiel à jouer pour remédier aux problèmes causés par la COVID-19 et permettre aux manufacturiers de continuer leurs activités. L’IA, précise l’auteur, peut notamment remplacer des travailleurs ou assurer la distanciation de deux mètres, en assurant à distance la surveillance ou la mise en production de certains équipements. Plus du tiers (37 %) des fabricants ont d’ailleurs déclaré vouloir intensifier l’utilisation de l’IA en réponse à la pandémie, indique une récente étude de Google.

L’avènement de la 5G, et ses nombreuses promesses, jouera également un rôle important dans l’accélération de la transformation numérique des entreprises. À l’ère de l’industrie 4.0, la 5G accentuera la numérisation des usines et les processus de fabrication et favorisera davantage la maintenance prédictive et l’intégration de la réalité augmentée ou virtuelle.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce