Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Habituée de relever des défis, Victoria Vu Duc a décidé d’ouvrir un restaurant en pleine pandémie.
Habituée de relever des défis, Victoria Vu Duc a décidé d’ouvrir un restaurant en pleine pandémie.

Proprio de son resto à 14 ans

Marc-Olivier Cook
Marc-Olivier Cook
Étudiant au collège La Cité — Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Une jeune entrepreneure gatinoise âgée de 14 ans ne s’attendait jamais à obtenir autant de succès à l’ouverture de son premier restaurant.

Le Vic & CO Cuisine Viêt, situé dans le district Deschênes de Gatineau, a connu un tel succès le week-end dernier, que sa jeune propriétaire a dû fermer ses portes pendant trois jours après une rupture de stock.

« Je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’on ferme parce qu’on avait trop vendu de choses », s'étonne Victoria Vu Duc.

Un parcours unique 

Le monde de l’entrepreneuriat est familier pour cette jeune étudiante du Collège Saint-Alexandre. Dès l’âge de huit ans, elle a commencé à aider sa mère, Coco Tran, en passant le balai et en répondant au téléphone dans les salons d’esthétique de cette dernière. Lorsque le premier confinement a frappé en mars 2020, la mère de Victoria a dû temporairement fermer les portes de ses commerces Signé Coco. Mère et fille ont décidé de profiter de cette pause imposée pour se lancer en affaires en préparant des plats vietnamiens prêts à emporter.

Habituée de relever des défis, Victoria Vu Duc a décidé d’ouvrir un restaurant en pleine pandémie.

Le succès de cette première initiative a donné envie à l’adolescente d’aller encore plus loin en ouvrant les portes de son propre restaurant. Un projet qu’elle dirige elle-même lorsqu’elle n’est pas en classe.

« J’ai toujours été très ambitieuse et aventureuse. J’ai aussi une passion pour cuisiner alors je me suis demandé : pourquoi ne pas mettre tous ces éléments-là ensemble ? », raconte-t-elle.

Restaurant en pandémie

C’est ainsi que la jeune femme s’est lancée en affaires en pleine pandémie. Un obstacle de taille qui ne l’a pas empêchée de croire en son projet.

« Je suis très fière de ce que j’ai accompli jusqu’à présent », déclare-t-elle.

Pour les années à venir, elle souhaite devenir une source d’inspiration pour les autres jeunes qui veulent suivre ses pas.